Apple a signé le 25 juillet un accord en vue d’acquérir la majorité des activités de modem pour smartphones d’Intel. La transaction, évaluée à 1 milliard de dollars, devrait être finalisée au quatrième trimestre de 2019. Environ 2200 employés d’Intel rejoindront Apple.

Intel avait annoncé en avril dernier son retrait du marché des circuits modems pour smartphones 5G, suite à la décision de Qualcomm et d’Apple de mettre fin à tous leurs litiges. Ce règlement à l’amiable comprenait un paiement d’Apple à Qualcomm qui devrait se chiffrer à plusieurs milliards de dollars (voir notre article).

En combinant les brevets acquis pour la technologie sans fil actuelle et future avec le portefeuille existant d’Apple, Apple détiendra plus de 17 000 brevets pour la technologie sans fil, allant des protocoles pour les normes cellulaires à l’architecture et au fonctionnement du modem.

Intel conservera néanmoins la possibilité de développer des modems pour des applications autres que les smartphones, tels que les ordinateurs personnels, les dispositifs pour l’Internet des objets et les véhicules autonomes.

« Cet accord nous permet de nous concentrer sur le développement de technologies pour le réseau 5G tout en conservant les technologies de propriété intellectuelle et les technologies de modem essentielles créées par notre équipe. Nous sommes impatients de déployer tous nos efforts dans la 5G, là où elle correspond le mieux aux besoins de notre clientèle mondiale, y compris les opérateurs de réseau, les fabricants d’équipements de télécommunication et les fournisseurs de services cloud », a déclaré Bob Swan, CEO d’Intel.

« Apple se réjouit de voir autant d’excellents ingénieurs rejoindre notre groupe en pleine croissance de technologies cellulaires. Ces solutions, associées à notre acquisition significative d’IP innovantes, contribueront à accélérer notre développement sur les futurs produits », a ajouté Johny Srouji, vice-président directeur des technologies du matériel d’Apple.