Apple annonce son intention de porter à plus de 430 milliards de dollars ses contributions à l’économie américaine et de créer 20 000 emplois aux Etats-Unis au cours des cinq prochaines années.

Au cours des trois dernières années, les contributions d’Apple à l’économie américaine ont largement dépassé l’objectif quinquennal initial de la société de 350 milliards de dollars fixé en 2018, assure la firme de Cupertino. Apple augmente désormais son niveau d’engagement de 20% au cours des cinq prochaines années, soutenant notamment l’innovation. Cela comprend des dizaines de milliards de dollars pour le développement de circuits sur silicium de nouvelle génération et pour l’innovation dans la 5G dans neuf États américains.

« En ce moment de reprise et de reconstruction, Apple multiplie par deux son engagement en faveur de l’innovation et de la fabrication aux États-Unis, avec un investissement générationnel atteignant les communautés des 50 États. Nous créons des emplois dans des domaines de pointe – de la 5G à l’ingénierie du silicium en passant par l’intelligence artificielle – en investissant dans la prochaine génération de nouvelles entreprises innovantes, et dans tous nos travaux, nous construisons un avenir plus vert et plus équitable », assène Tim Cook, CEO d’Apple.

Aujourd’hui, Apple déclare soutenir plus de 2,7 millions d’emplois aux Etats-Unis grâce à des emplois directs, des dépenses avec des fournisseurs et des fabricants américains et des emplois de développeurs dans l’économie des applications iOS. Apple est le plus gros contribuable aux États-Unis et a payé près de 45 milliards de dollars d’impôts sur les sociétés au cours des cinq dernières années.

Les 430 milliards de dollars de contributions d’Apple à l’économie américaine comprennent des dépenses directes auprès de fournisseurs américains, des investissements dans les centres de données, des investissements (Capex) aux États-Unis et d’autres dépenses nationales – y compris des dizaines de productions Apple TV + dans 20 États, créant des milliers d’emplois et soutenant l’industrie créative.

Ces 430 milliards de dollars comprennent ainsi la collaboration avec plus de 9000 fournisseurs et entreprises, grandes et petites dans les 50 États, soutenant la création d’emplois aux États-Unis dans des dizaines de secteurs, notamment l’ingénierie du silicium, la 5G et la fabrication. Pour favoriser l’innovation et la croissance dans le secteur, Apple a lancé son fonds de fabrication avancée de 5 milliards de dollars en 2017. Les récompenses du fonds ont conduit à des innovations de rupture dans la technologie laser, le développement de matériaux durables, l’infrastructure 5G et d’autres domaines de pointe, souligne le géant américain.

Dans le cadre de ses investissements et de son expansion, Apple prévoit notamment d’investir plus d’un milliard de dollars en Caroline du Nord où il commencera la construction d’un nouveau campus et centre d’ingénierie. Cet investissement créera au moins 3000 nouveaux emplois dans l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle, le génie logiciel et d’autres domaines de pointe.

Apple estime être sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 2018 de créer 20 000 nouveaux emplois aux États-Unis d’ici 2023. Avec le nouvel engagement d’aujourd’hui, Apple se fixe comme objectif de créer 20 000 emplois supplémentaires dans les États du pays au cours des cinq prochaines années.

Alors qu’Apple développe ses équipes et ses opérations aux États-Unis, la société s’engage à le faire d’une manière respectueuse de l’environnement en mettant l’accent sur les énergies renouvelables et l’innovation verte. Apple est neutre en carbone pour toutes ses opérations aux États-Unis et dans le monde, et s’est engagé l’an dernier à être à 100% neutre en carbone pour l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement et de ses produits d’ici 2030.