Sélectionner une page

Archos annonce la création d’une start-up médicale pour moderniser la dermatologie

Archos annonce la création d’une start-up médicale pour moderniser la dermatologie

Archos annonce la création de la société Poladerme, détenue à ce jour à 40% par Medical Devices Venture, une filiale d’Archos créée en juin dernier pour développer un portefeuille de participations dans le domaine des nouvelles technologies de santé (*). L’ambition de la start-up Poladerme est de devenir un leader de la spectropolarimétrie combinée à l’intelligence artificielle et au machine learning, appliqué à la dermatologie.

La société Poladerme, maturée par Conectus, la SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologies) de Strasbourg, développe une solution non invasive d’aide au diagnostic, basée sur un système optique et des algorithmes d’intelligence artificielle pour analyser en profondeur les tissus et évaluer l’état de santé de la peau.

Au sein du laboratoire ICube de l’Université de Strasbourg, en France, les professeurs Jihad Zallat et Christian Heinrich mènent depuis plus de 10 ans, des recherches portant sur la spectropolarimétrie et les techniques de traitement et d’analyse d’images. Le domaine biomédical en constitue le cadre applicatif privilégié. Les deux chercheurs ont collaboré étroitement avec des partenaires biologistes, médecins et chercheurs en dermatologie, ayant notamment de fortes interactions avec l’Inserm et le service de dermatologie des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

Le dermatoscope, outil d’analyse de la peau utilisé aujourd’hui est basé sur la loupe, une technologie qui remonte au 11e siècle. La société Poladerme démontre que l’analyse de la peau passera par une nouvelle technologie, à savoir la spectropolarimétrie et les algorithmes d’intelligence artificielle. Source d’amélioration significative du quotidien des professionnels de santé et des patients, cette nouvelle technologie vise une réduction des délais d’analyse ainsi qu’une lecture plus objective, plus riche et plus profonde des lésions. La spectropolarimétrie est une modalité très prometteuse pour la détection et le diagnostic du cancer, souligne Archos.

La solution développée par Poladerme se composera d’un appareil de mesure associé à un logiciel de traitement sécurisé de données. L’appareil de mesure contient un système optique qui utilise quatre caméras avec des filtres de polarisation et des sources de lumière LED pour projeter la lésion en trois dimensions. Une cinquième caméra permet une imagerie dermoscopique traditionnelle de haute qualité avec grossissement optique. Le résultat s’affiche sur l’écran d’une tablette ou d’un ordinateur.

Le logiciel Poladerme traitera ensuite l’ensemble des images capturées et les stockera dans une base de données dans le cloud dans un environnement sécurisé pour les données de santé. Les algorithmes d’intelligence artificielle analysent les informations de polarimétrie et classent la lésion avec un certain pourcentage de probabilité selon le cas. Grâce à cette approche, l’ambition de Poladerme est de créer la plus grande base de données d’images polarimétriques médicales au monde, ce qui permettra d’améliorer le taux d’efficacité des algorithmes.

Medical Devices Venture a participé à la création de l’entreprise Poladerme pour l’accompagner dans l’industrialisation et la commercialisation de sa solution. La solution Poladerme compte être disponible au premier semestre 2022.

(*) Medical Devices Venture s’appuie sur les compétences du groupe Archos dans l’industrialisation de produits électroniques (marchés grand public et marchés professionnels avec les compétences de Logic Instrument).

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This