Partenaire de référence pour la conception et la réalisation de sous-systèmes hyperfréquence duaux dans le domaine de la détection et des communications, l’industriel français Arelis annonce la signature d’un contrat avec Safran pour la fourniture de modules hyperfréquence dans le cadre du programme de drone tactique Patroller. Les sous-systèmes développés par Arelis équiperont ainsi les drones commandés par l’Etat français.

Ce contrat s’inscrit dans le programme « système de drone tactique » notifié à Safran par la DGA en 2016. Le système Patroller est un drone de renseignement modulaire. Il dispose d’une autonomie de plus de 20 heures et il peut embarquer une charge utile multi-capteurs de plus de 250 kg.

« Avec ce contrat Arelis assure son positionnement d’acteur clé pour l’industrie de la défense. Grâce à notre expertise de pointe en hyperfréquence et à notre expérience des systèmes embarqués critiques, nos équipes de R&D de Saint-Aubin-lès-Elbeuf et de production électronique de Marville participent à ce projet d’envergure, qui va renforcer le savoir-faire de l’entreprise dans le domaine de la transposition de fréquence appliquée aux drones tactiques », commente François Parickmiler, directeur général du groupe Arelis. « Arelis ne fait pas que concevoir et réaliser des briques technologiques intégrées, notamment dans des systèmes de détection ou de communication sécurisés (data link), il en assure également le support durant l’exploitation et ce, souvent pour de nombreuses années » ajoute-t-il.