Sélectionner une page

Arianespace va lancer huit satellites Galileo supplémentaires

Arianespace va lancer huit satellites Galileo supplémentaires

L’ESA et EUSPA ont confirmé à Arianespace le lancement de huit satellites Galileo supplémentaires. Arianespace lancera les deux premiers satellites au second semestre 2022, ouvrant la voie à la pleine capacité opérationnelle des services Galileo. Trois missions successives, prévues en 2023, 2024 et 2025 à bord d’Ariane 62, permettront de finaliser le déploiement de la première génération des satellites Galileo et amélioreront la résilience de la constellation.

L’Agence de l’Union européenne pour le Programme Spatial (EUSPA) vient de confier à Arianespace le lancement de quatre satellites de navigation de la constellation européenne Galileo. Avec cette commande, EUSPA prend le relai de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui avait la charge de la signature des contrats Galileo et qui demeure l’autorité technique pour leurs lancements.

Cette commande complète celle passée par l’Agence spatiale européenne (ESA), pour le compte de la Commission européenne, en octobre 2021, qui portait elle aussi sur le lancement de quatre satellites, et permettra de clôturer le déploiement de la première génération des satellites Galileo.

Les huit satellites, construits par OHB System à Brême, auront une masse inférieure à 730 kg chacun. Ils rejoindront les 28 satellites Galileo déjà déployés à ce jour et les deux supplémentaires prévus au lancement depuis le Centre spatial guyanais début 2022 par Arianespace.

Les lancements auront lieu depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane française : après un premier lancement Galileo, fruit d’une précédente commande, au premier semestre 2022, une deuxième mission mettra en orbite la même année les deux premiers satellites de cette nouvelle commande. Suivront trois missions Ariane 6, emportant chacune deux satellites, en 2023, 2024, et 2025.

« Merci à l’ESA et à EUSPA, ainsi qu’à la Commission européenne, pour leur confiance renouvelée. Nous sommes fiers de pouvoir, une nouvelle fois, servir les intérêts de l’Union européenne en participant au déploiement de son propre système global de navigation par satellites. Cette commande supplémentaire au service de Galileo démontre, une fois encore, la mission d’Arianespace de garantir à l’Europe un accès fiable et souverain à l’Espace », a déclaré Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace.

Crédits : ESA / P. Carril

Arianespace a assuré la mise en orbite de la totalité des satellites de la constellation. Depuis 1980, Arianespace a mis en orbite plus de 1100 satellites pour plus de 100 clients institutionnels et commerciaux, grâce à ses trois lanceurs (Ariane 5, Soyuz et Vega), depuis l’Amérique du sud en Guyane française et, en partenariat avec Starsem, depuis les cosmodromes russes de Baïkonour et Vostochny. Elle exploitera à partir de 2022 les lanceurs de nouvelle génération Ariane 6 et Vega C développés par l’ESA. Arianespace est une filiale d’ArianeGroup qui détient 74% de son capital, les 15 autres actionnaires représentant l’industrie européenne des lanceurs.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This