L’usine de fonderie de semiconducteurs de Samsung basée à Austin a partiellement suspendu ses activités le mardi 16 février en raison de la tempête hivernale affectant le Texas. Selon l’enquête de TrendForce, le fournisseur d’énergie Austin Energy a pu avertir à l’avance d’une panne de courant imminente, l’arrêt partiel de l’usine n’était pas accidentel mais planifié à l’avance.

Les données de TrendForce montrent que la capacité mensuelle de traitement de tranches de 300 mm de la ligne S2 de l’usine de Samsung à Austin représente près de 5% du total mondial. Le cabinet d’études taïwanais estime que la tempête hivernale nuit à environ 1 à 2% de la capacité mondiale de prestations de fonderie sur tranches de 300 mm de diamètre, mais la durée réelle de l’impact dépendra de l’évolution de la météo de la région. En supposant qu’Austin se sera réchauffé progressivement à partir du vendredi 19 février et qu’une restauration progressive de l’alimentation électrique aura lieu à l’usine, TrendForce s’attend à ce que la ligne S2 revienne à son plein fonctionnement après au moins une semaine.

TrendForce indique que les principales technologies de la fab de Samsung à Austin sont les procédés 14 nm et 11 nm. Ces technologies sont principalement utilisées pour fabriquer les circuits RF 5G de Qualcomm. L’autre capacité de production de l’usine est répartie sur des lignes de production dotées de nœuds allant de 65 nm à 28 nm et fabriquant principalement des produits pour Samsung System LSI. De plus, l’usine fabrique des puces automobiles pour Tesla et Renesas, indique TrendForce.

Selon le cabinet d’études, aucune tranche de silicium n’a été signalée comme étant endommagée et un simple allongement des délais de livraison pour certains produits est à déplorer. Pour autant, les délais de livraison accrus de la ligne S2 devraient exacerber encore  davantage les tensions d’approvisionnement sur le marché des semiconducteurs, singulièrement pour les composants pour l’automobile.

Bien que l’usine de Samsung à Austin ait cessé de fabriquer des mémoires Flash NAND, Samsung LSI fabrique toujours des contrôleurs de mémoires Flash NAND / SSD 14-40nm à l’usine. Malgré l’impact limité de la panne sur la fabrication des contrôleurs NAND Flash, les commandes urgentes des acheteurs de SSD peuvent entraîner une hausse des prix potentielle, analyse TrendForce. Pour autant, la panne ne devrait entraîner qu’une légère extension des délais, sans impact significatif pour ces produits.