Le Japonais Kyocera et AVX ont conclu un accord de fusion définitif prévoyant l’acquisition par Kyocera de toutes les actions ordinaires en circulation d’AVX non détenues par Kyocera en vertu d’une offre publique d’achat au comptant de 21,75 $ par action, suivie d’une fusion-retrait. Kyocera détient actuellement environ 72% des actions en circulation des actions ordinaires d’AVX. Après la réalisation de la transaction, AVX deviendra une filiale en propriété exclusive de Kyocera.

Le prix d’offre de 21,75 $ représente une prime de 42,1%, 42,4% et 34,9% par rapport au cours moyen de clôture moyen d’AVX sur 1, 3 et 12 mois, respectivement.

AVX est un fabricant américain de composants électroniques et de solutions d’interconnexion, de capteurs, de contrôle et d’antennes avec 29 sites de fabrication dans 16 pays à travers le monde. L’entreprise propose une large gamme de condensateurs, de résistances, de filtres, de coupleurs, de capteurs, de composants de commande, de dispositifs de protection des circuits, de connecteurs et d’antennes.

Sur les neuf premiers mois de son exercice en cours, AVX a réalisé un chiffre d’affaires de 1123,5 M$, en chute de 17% par rapport aux 1358,8 M$ d’avril à fin décembre 2018. La diminution des ventes sur la période reflète la détérioration des conditions du marché mondial, entraînant une augmentation des niveaux de stocks dans le canal de vente et une réduction de la demande globale. De plus, la diminution du volume des ventes peut être attribuée à une baisse de la fabrication automobile dans toutes les régions. Si les niveaux des stocks dans le canal de distribution ont commencé à baisser dans toutes les régions, ils restent toujours élevés, commente l’Américain. La demande du marché pour certains produits avancés est restée forte, en particulier sur les marchés de l’aérospatiale, de la défense et du médical.

Sur les neuf premiers de l’exercice, le bénéfice net d’AVX a atteint 136 M€, contre 202,3 M$ sur la même période de l’exercice précédent.