Sélectionner une page

BMW, Intel et Mobileye mettent la voiture autonome à l’agenda de 2021

BMW, Intel et Mobileye mettent la voiture autonome à l’agenda de 2021

Vendredi, le constructeur automobile BMW a dévoilé un accord stratégique avec Intel et Mobileye, afin de développer des technologies pour faire du véhicule autonome et de la conduite totalement automatisée une réalité en production de volume dès 2021. C’est la première fois qu’un constructeur automobile de renom s’engage sur une date de commercialisation d’un véhicule autonome de série.

BMW-010716Pour parvenir à tenir ce calendrier, BMW s’est allié au numéro un mondial des semiconducteurs et au spécialiste israélien Mobileye. Ce dernier développe des solutions de vision artificielle et d’apprentissage machine, d’analyse de données, de localisation et de cartographie pour systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) et de conduite autonome. Ses algorithmes logiciels propriétaires et ses puces EyeQ effectuent des interprétations détaillées du champ visuel afin d’anticiper les collisions possibles avec d’autres véhicules, piétons, cyclistes, animaux, débris et obstacles de tous types. Les produits Mobileye sont également capables de détecter les marquages au sol tels que les lignes, bordures de chaussées, glissières et autres équipements de ce type, ainsi que d’identifier et de lire les panneaux de signalisation et les feux de circulation, de créer des fonctions de cartographie pour la conduite autonome. 25 constructeurs automobiles auraient l’intention de recourir aux technologies de l’Israélien.

Le modèle de voiture électrique iNEXT de BMW servira de fondation pour la stratégie de voiture autonome du constructeur allemand. Le trio n’a pas dévoilé précisément son programme de collaboration. Sans brûler les étapes, les trois partenaires veulent passer d’une conduite « sans les mains », à une conduite « sans les yeux » (niveau 3), puis sans l’attention du conducteur (“mind off”, niveau 4) et enfin, à une conduite totalement autonome (sans conducteur à bord, niveau 5).

Une architecture de référence commune et un démonstrateur seront présentés en 2017. La plateforme de référence qui adressera les niveaux d’autonomie  3 à 5, sera mise à disposition de « multiples constructeurs automobiles » et d’autres industries qui pourraient ainsi bénéficier de machines autonomes et d’apprentissage machine de type deep-learning.

On ne sait si l’accord de partenariat sera ouvert à d’autres fournisseurs. Mobileye, notamment, a déjà un partenariat avec STMicroelectronics. Les deux entreprises ont  annoncé à la mi-mai le développement du système sur puce EyeQ5, véritable ordinateur central chargé de fusionner les données collectées par les capteurs pour les véhicules autonomes dont l’échantillonnage est prévu au 1er semestre 2018.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This