Le Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand a décidé de confier la reprise de la société ACC Maintenance et Ingénierie à la société Thierry Torti Holding (TTH) concernant la division maintenance ferroviaire, et à la société Cégélec Défense concernant la division ingénierie et système. La reprise des ACC par TTH et Cégélec permet de maintenir à Clermont-Ferrand plus de 225 emplois et de préserver ce savoir-faire industriel.

La société ACC Maintenance et Ingénierie est spécialisée dans la rénovation ferroviaire et la conception et fabrication de positionneurs d’antennes et de tourelles pour les marchés civils et militaires. L’entreprise, qui emploie aujourd’hui 272 salariés, est confrontée depuis plusieurs années à de graves difficultés financières qui auraient pu la conduire à disparaitre.

Pour faire face à cette situation critique, les services de l’Etat, premier créancier de l’entreprise, ont constitué au début de l’année 2019 une équipe projet dédiée, aux côtés de la région Auvergne Rhône-Alpes et de Clermont Auvergne Métropole. Cette équipe avait pour objectif de structurer une solution industrielle de reprise viable, qui constituait la seule option possible pour pérenniser l’activité et l’emploi sur le site clermontois.

Plusieurs mois de travail ont été nécessaires pour faire émerger les cinq offres qui ont été déposées dans le cadre de la procédure de prepack cession, et qui ont été substantiellement améliorées dans la dernière phase du processus, sous l’impulsion des pouvoirs publics, afin de minimiser au maximum l’impact social et sécuriser des niveaux d’investissements indispensables pour garantir l’avenir de l’entreprise.