L’offre de condensateurs MLCC et de pavés résistifs se resserre de plus en plus avec un délai de livraison qui s’allonge considérablement, ce qui pourrait bientôt faire grimper les prix, car les principaux fabricants, y compris Yageo et Walsin Technology, peuvent difficilement recruter de nouveaux employés pour augmenter l’utilisation des capacités de leurs usines en Chine en raison de l’épidémie du coronavirus, affirme le quotidien taïwanais DigiTimes, qui cite des sources de l’industrie.

La demande de MLCC et de résistances pour la 5G, l’IA et les applications automobiles s’accélère, mais il est de plus en plus difficile pour les fabricants d’augmenter leur production à court terme. En conséquence, Walsin a vu son délai de livraison étendu à 12 à 15 semaines au lieu de six pour les condensateurs MLCC et à 10 semaines au lieu de 4 pour les résistances depuis la seconde moitié de janvier, ont indiqué des sources au quotidien taïwanais. Un phénomène d’autant plus critique que les smartphones 5G réclament de 10% à 30% de condensateurs MLCC de plus que les combinés 4G, estiment les sources de DigiTimes.

Les fabricants de composants passifs basés à Taïwan sont ainsi invités par les clients à augmenter leur production à Taïwan ou en Asie du Sud-Est pour compenser une éventuelle contraction de la production en Chine, en raison de l’épidémie de coronavirus, selon des sources de l’industrie.

Voir l’article de DigiTimes.