L’épidémie de coronavirus n’épargne pas les grands salons mondiaux de la high-tech : annulation de Semicon Korea, report sine die de Semicon/FPD China et d’Electronica China, désertion de poids lourds mondiaux du prochain Mobile Word Congress de Barcelone, etc.

SEMI a réagi très tôt à la propagation du coronavirus concernant la tenue de ses salons Semicon dédiés à la production des semiconducteurs. Semikon Korea, qui devait se tenir la semaine dernière à Séoul a été purement et simplement annulé. Quant à Semicon/FPD China, devenu le principal événement de l’industrie des semiconducteurs et de l’affichage en Chine et dans le monde, qui devait se tenir du 18 au 20 mars 2020, l’organisation professionnelles annonce son report et indique « travailler activement sur un plan d’urgence pour reprogrammer l’événement ». Pour la suite, SEMI déclare évaluer les risques pour la santé posés par le nouveau coronavirus lors d’autres expositions et conférences à venir et décidera de les maintenir ou non comme prévu au cas par cas.

De son côté, Messe München a pris les décisions suivantes concernant ses manifestations en Chine en février et mars 2020 : annulation du salon ISPO Pékin 2020 (12-15 février), report des salons electronica China, productronica China, Laser World of Photonics China et Vision China 2020 (du 18 au 20 mars 2020 à Shanghai).

Concernant le Mobile Word Congress qui doit se tenir du 24 au 27 février à Barcelone, la GSMA, l’organisateur du salon, publie pratiquement quotidiennement un communiqué de mise à jour sur le coronavirus pour « optimiser les mesures relatives à la sécurité des participants et des exposants du MWC Barcelone 2020 sur la base des dernières informations disponibles ». Déjà LG et Ericsson ont jeté l’éponge. « Après une évaluation interne approfondie des risques, Ericsson a décidé de prendre des mesures de précaution supplémentaires en se retirant du MWC 2020 de Barcelone, le plus grand événement de l’industrie des télécommunications », a communiqué notamment l’équipementier suédois.

« La GSMA a conscience que le coronavirus pose une certaine problématique, en particulier pour les exposants et les participants venus du monde entier, y compris les 5 à 6 000 (5-6%) d’entre eux qui se sont rendus en Chine. Nous sommes reconnaissants envers les mesures préventives mises en place par nos exposants chinois, en particulier ZTE et Huawei. Aujourd’hui, la GSMA a décidé d’aller de l’avant et organisera le MWC Barcelone du 24 au 27 février 2020. Alors que la GSMA a confirmé la décision de certains grands exposants de ne pas prendre part à l’événement cette année, et que d’autres envisagent encore des mesures supplémentaires, nous comptons néanmoins sur la participation de plus de 2800 exposants », espère l’organisateur du MWC Barcelone.

Parmi les mesures supplémentaires mises en place lors du salon :

  • Aucun voyageur en provenance de la province d’Hubei n’aura accès à l’événement
  • Tous les voyageurs s’étant rendus en Chine devront prouver qu’ils ont quitté le pays au moins 14 jours avant l’événement
  • Un contrôle de la température sera effectué
  • Tous les participants devront auto-certifier ne pas avoir été en contact avec une personne infectée.

Pas sûr que la GSMA ne soit pas contrainte de publier d’autres mises à jour d’ici la tenue du salon.