[ Mise à jour] : Spécialiste de la CAO électronique, des blocs d’IP et des solutions de sécurité, l’Américain Synopsys vient de réaliser coup sur coup deux petites acquisitions en ce début d’année.

Synopsys reprend tout d’abord certains actifs du Califonien Invecas pour élargir son portefeuille de blocs d’IP dans l’analogique, les interfaces, les mémoires embarqués, les entrées/sorties d’usage général, etc.

Ces actifs viendront enrichir le portefeuille de bloc de propriété intellectuelle DesignWare de l’Américain (cœurs de cryptographie, processeurs et accélérateurs de protocoles de sécurité, modules embarqués, logiciels, blocs de protection d’IP pour intégration dans les SoC, etc.).

Par ailleurs, Synopsys a finalisé l’acquisition de Tinfoil Security, un fournisseur de technologies de solutions de test de sécurité d’application dynamique (DAST pour dynamic application security testing) et de solutions de test de sécurité d’API (Application Program Interface), dont le siège est à Mountain View, en Californie.

Parallèlement, Synopsys a finalisé, pour un montant non divulgué, la reprise d’une partie des actifs d’eSilicon, ceux concernant les blocs d’IP de mémoires embarquées et d’interfaces. Rappelons que l’essentiel des activités d’eSilicon, un fournisseur californien de circuits spécifiques en technologie FinFET, de blocs d’IP spécifiques et de solutions de packaging avancées 2,5 D, a été repris pour 216 millions de dollars par Inphi, un spécialiste californien des composants d’interconnexion de données haute vitesse (voir notre article).

15e plus grande société mondiale de logiciels, l’Américain Synopsys est un leader dans l’automatisation de la conception en électronique et les blocs de propriété intellectuelle (IP) de semiconducteurs et se développe sur le marché des solutions de sécurité et de qualité.