Sélectionner une page

Enquête de l’IPC : les industriels sont d’abord préoccupés par la baisse de la demande

Enquête de l’IPC : les industriels sont d’abord préoccupés par la baisse de la demande

La dernière enquête de l’IPC auprès de ses membres, en date du 13 avril, montre que 94% des cadres qui y ont répondu se déclarent « extrêmement » ou « quelque peu » préoccupés par l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’industrie électronique.

L’enquête est essentiellement américaine, le pays étant actuellement touché de plein fouet par cette crise sanitaire. Sans surprise, 51% des réponses se disent « extrêmement » préoccupés par l’impact de la crise sur leur entreprise. Dans son commentaire, l’IPC souligne les défis auxquels doit faire face l’industrie de la fabrication électronique, notamment des restrictions d’activités ambiguës, une demande changeante, des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement et les incertitudes liées au pourcentage d’employés en poste sur les sites.

Quand l’IPC interroge ses membres sur l’évolution de l’impact du coronavirus sur leur entreprise au cours du prochain mois, les fabricants et fournisseurs d’électronique semblent d’abord préoccupés par l’évolution de la demande. Ainsi, 53% des répondants soulignent qu’une demande plus faible constitue leur plus grande préoccupation au cours du mois prochain. 44% ont déclaré qu’ils étaient surtout préoccupés par les pénuries d’approvisionnement, tandis qu’un peu plus d’un tiers ont déclaré qu’ils étaient préoccupés par les pénuries de main-d’oeuvre. Certaines entreprises signalent en effet que 10 à 15% de leur main-d’œuvre hésitent à venir travailler en raison de préoccupations au sujet de l’épidémie de coronavirus.

Enfin, là-encore, sans surprise, certains soulignent que des clients demandent des modifications des conditions de paiement. Certains fabricants et fournisseurs de produits électroniques signalent avoir reçu des demandes de baisse de prix ou d’autres modifications des conditions de paiement, telles que l’allongement des délais de paiement.

Le reste de l’étude concerne les relations avec le Mexique, pays qui constitue une base de sous-traitance importante pour les entreprises américaines. Là encore, les fabricants et fournisseurs d’électronique s’inquiètent des perturbations au Mexique. Fin mars, les États-Unis ont limité les voyages non essentiels entre les États-Unis et le Mexique, tandis que le Mexique a déclaré une urgence sanitaire et élargi les restrictions sur les activités commerciales non essentielles, commente l’IPC. Cependant, les dirigeants notent qu’il y a eu un manque de clarté au Mexique sur la façon dont ces restrictions s’appliquent à diverses industries. Quelque 60% des fabricants et fournisseurs d’électronique ayant des entreprises directement liées au Mexique déclarent pour autant ne pas subir actuellement d’impacts liés aux restrictions récemment adoptées. Environ 20% signalent une perturbation « complète » et les 20% restants signalent divers degrés de perturbation.

L’IPC est une association industrielle mondiale basée aux Etats-Unis, dont les membres exploitent 5800 sites et représentent toutes les facettes de l’industrie électronique, y compris la conception, la fabrication de cartes imprimées, l’assemblage électronique et le test.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This