L’actualité de cette semaine écourtée reste marquée par l’impact du coronavirus sur l’industrie. Le cabinet d’études Strategy Analytics dresse un scénario noir de l’impact du Covid-19 sur l’économie mondiale, l’Europe et les Etats-Unis étant les plus affectés par la chute de leur PIB, tandis que la Chine serait relativement épargnée. L’automobile, l’électronique grand public, les semiconducteurs et les infrastructures des technologies de l’information vont particulièrement souffrir. La dernière enquête de l’organisation professionnelle IPC montre que ses membres placent la baisse de la demande, en tête de la préoccupation de ses membres, devant les problèmes d’approvisionnement. Déjà, le Covid-19 a précipité la chute du marché des PC au 1er trimestre, perturbant à la fois la production et la demande.

Les initiatives pour participer à la production de respirateurs artificiels se poursuivent dans le monde. Retenons celle du fabricant de puces japonais Renesas, qui a développé un concept de référence ouvert pour un respirateur artificiel en trois cartes.

En France, le comité de crise sur les délais de paiement déplore des incidents de paiement en forte hausse. L’Arcep publie le bilan 2019 de l’aménagement numérique des territoires pour les télécoms assorti de cartes interactives. Renault se recentre sur les véhicules électriques et les utilitaires en Chine. De son côté, Parrot va produire son prototype de drone pour le Département de la Défense aux États-Unis.

Côté conjoncture, l’Europe n’a pesé en 2019 que 3,8% des dépenses mondiales en machines de production de semiconducteurs, tandis que sa consommation de matériaux pour semiconducteurs n’a représenté que 7,5% du total mondial. Concernant l’évolution de la demande en tranches de silicium en 2020, SEMI ne tranche pas entre deux scénarios. De leur côté, les fondeurs taïwanais ne connaissent pour l’instant pas la crise. TSMC, le numéro un mondial, a vu ses ventes du 1er trimestre bondir de 42% en variation annuelle et prévoit une stabilité au 2e trimestre.

Enfin, le Japonais Murata lance une initiative pour nouer des partenariats d’innovation avec des start-up

Jeudi 9 avril

Mercredi 8 avril

Mardi 7 avril