Par rapport à décembre 2019, les ventes de janvier en équipements pour la fabrication des semiconducteurs ont reculé, tant pour les machines américaines que japonaises. De mauvaise augure alors que plane la menace du coronavirus.

En janvier, les ventes des fabricants américains d’équipements pour la fabrication de semiconducteurs ont ainsi représenté 2,34 milliards de dollars, en recul de 5,9% par rapport à décembre 2019, mais supérieures de 22,9% par rapport à celles de janvier 2019, selon SEMI.

Adepte du verre à moitié plein, Ajit Manocha, président de SEMI, commente : « les données de janvier ont marqué un début solide pour 2020 avec une forte croissance des facturations d’une année sur l’autre pour les fabricants d’équipements pour SC basés en Amérique du Nord. Nous nous attendons à une reprise du marché après la faiblesse de 2019, bien que les perspectives de croissance devront peut-être être tempérées par les impacts potentiels de l’épidémie de coronavirus sur le secteur ».

De leur côté, les machines japonaises affichent la même tendance. Les facturations en équipements pour SC japonais ont ainsi représenté 170 129 milliards de yens en janvier (1531 M$), en baisse de 4,4% par rapport à décembre 2019, mais en hause de 3,1% par rapport à celles de janvier 2019, selon l’organisation japonaise SEAJ.