Thales Alenia Space et ses partenaires européens annoncent le lancement officiel de Vertigo (Very High Throughput Satellite-Ground Optical link), un projet de 3 ans mené dans le cadre du programme de Recherche et Innovations Horizon 2020 de la Commission européenne.

Les systèmes satellitaires de nouvelle génération joueront un rôle majeur dans la réduction de la fracture numérique et dans la fourniture d’une connectivité à haut débit pour tous d’ici 2025. Les liens « feeder » optiques sont considérés comme une technologie très prometteuse pour répondre aux futurs besoins des systèmes VHTS (satellite à très haut débit). Vertigo vise à faciliter le développement de ces systèmes et contribuera ainsi à maintenir l’Europe à la pointe de la technologie, tout en renforçant la compétitivité de son industrie.

Le projet Vertigo vise à démontrer des concepts basés sur des technologies optiques de pointe pour augmenter de façon significative la capacité des liaisons entre un satellite et ses stations d’ancrage (liens « feeder »).

Le consortium Vertigo étudiera les principales technologies dédiées aux liaisons optiques à haut débit (génération de haute puissance optique, formes d’onde à haute efficacité, techniques d’atténuation des effets des perturbations atmosphériques) et les testera au sol en environnements intérieur et extérieur.

Le projet est coordonné par Thales Alenia Space à la tête d’un consortium comprenant : Creonic, ETH Zürich, Fraunhofer HHI, Gooch and Housego, LEO Space Photonics R&D, Onera, Thales Alenia Space en France et en Suisse ainsi que Thales Research & Technology.

Plus d’infos sur le projet Vertigo