Sélectionner une page

Globalfoundries a repris les activités d’IBM Microelectronics

Globalfoundries a repris les activités d’IBM Microelectronics

Après avoir obtenu l’accord du CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States), le fondeur Globalfoundries a dans la foulée finalisé la reprise des activités d’IBM Microelectronics dans le cadre de l’accord dévoilé le 20 octobre 2014. Le fondeur reprend non seulement les usines, maïs également la propriété intellectuelle et les technologies liées à l’activité semiconducteurs d’IBM, ainsi que les équipes de développement technologique et les équipes commerciales d’IBM Microelectronics, division qui a représenté un chiffre d’affaires de 1,4 milliard de dollars en 2013. Cerise sur le gâteau, IBM va verser 1,5 milliard de dollars sur trois au fondeur pour la reprise cette activité déficitaire.

globalfoundries-020715Globalfoundries devient également le fournisseur exclusif d’IBM pour les processeurs pour serveurs en technologies 22 nm, 14 nm et 10 nm pour les dix prochaines années.

Pour autant, IBM n’abandonne pas la recherche fondamentale dans les semiconducteurs pour soutenir l’innovation et les futurs développements de ses systèmes informatiques afin de faire face aux grandes tendances (cloud, mobile, analyse du big data, sécurité notamment). Big Blue avait ainsi confirmé en octobre son programme de R&D de 3 milliards de dollars sur cinq ans concernant la recherche de technologies de semiconducteurs. Globalfoundries aura d’ailleurs un accès privilégié aux résultats de ces recherches dans le cadre de sa collaboration avec IBM et le CNSE (Colleges of Nanoscale Science and Engineering) à Albany, dans l’état de New-York.

Globalfoundries va ainsi hériter de milliers de brevets (plus de 16 000) appartenant à IBM, ce qui fait du fondeur le propriétaire de l’un des portefeuilles de brevets dans les semiconducteurs parmi les plus importants au monde. Dans ce cadre, le fondeur va pouvoir également développer des services de fonderie dans le domaine de la RF et des technologies d’Asic. Dans le domaine de la RF, IBM a notamment développé des technologies à la pointe de l’art à la fois pour la RF sur tranche SOI (RFSOI) et pour le SiGe (silicium-germanium).

Avec l’apport de l’expertise d’IBM, Globalfoundries s’estime armé pour le développement des futures technologies 10 nm, 7 nm et en-deçà. Fondé en mars 2009 à partir des usines d’AMD, Globalfoundries appartient au groupe d’investisseurs Mubadala Development et revendique aujourd’hui plus de 250 clients.

Côté usines, Globalfoundries reprend les usines d’IBM à East Fishkill, New York et Essex Junction, Vermont. L’essentiel du personnel sera repris, à l’exception d’une équipe pour les semiconducteurs pour serveurs qui reste chez IBM.

Pour IBM, ce désengagement l’avait conduit à une comptabiliser une perte exceptionnelle de 4,7 milliards de dollars (3,3 milliards après impôts), liée à une dépréciation d’actifs et au versement de 1,5 milliards de dollars à Globalfoundries. IBM indiquait également en octobre que sa division IBM Microelectronics a enregistré une perte d’exploitation de 100 millions de dollars au troisième trimestre 2014, soit un montant identique à la perte du troisième trimestre 2013.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This