En janvier, les ventes mondiales de semiconducteurs ont représenté 37,6 milliards de dollars, en hausse de 22,7% par rapport à celles de janvier 2017, selon les statistiques du WSTS. Par rapport à décembre 2017, la baisse n’a été que de 1%, soit une performance supérieure à la saisonnalité des ventes.

Selon la SIA, -l’association américaine des fabricants de semiconducteurs-, il s’agit du meilleur mois de janvier de l’histoire de l’industrie des semiconducteurs  et du 18e mois de suite de hausse des ventes par rapport au même mois de l’année précédente.

Par rapport à janvier 2017,  la plus forte hausse a été enregistrée sur le continent américain (+40,6%, à 8,63 milliards de dollars), devant l’Europe (+19,9%, à 3,4 milliards), la région Asie-Pacifique hors Chine (+18,6%, à 10,35 milliards), le marché chinois (+18,3%, à 12,01 milliards), et le Japon (+15,1%, à 3,21 milliards).

Séquentiellement, les ventes de janvier ont progressé de 0,9% en Europe, ont été stables en Chine et ont reculé de 0,6% dans le reste de la zone Asie-Pacifique, de 1% au Japon et de 3,6% sur le continent américain.

A l’heure de publication de l’article, nous n’avions pas encore reçu les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA.