Sélectionner une page

Kalray collabore avec Vates et Scaleway pour des solutions de virtualisation optimisées par des cartes d’accélération

Kalray collabore avec Vates et Scaleway pour des solutions de virtualisation optimisées par des cartes d’accélération

Kalray, fabricant de processeurs spécialisé dans le traitement intelligent des données à la fois au niveau « Cloud » et « Edge », Vates, éditeur spécialisé en virtualisation sécurisée et Open Source et Scaleway, spécialisé dans les infrastructures et les services cloud, annoncent leur collaboration pour promouvoir un environnement optimisé en énergie et sécurisé dans les centres de données.

Cette première collaboration consistera à combiner la carte d’accélération K200-LP de Kalray, intégrant la dernière génération de processeur de Kalray MPPA DPU Coolidge, avec la solution de virtualisation open source XCP-ng optimisée de Vates, afin de créer une pile de virtualisation sécurisée et optimisée en performance, ciblant les applications gourmandes en traitement des données. Cette pile pourrait être exploitée et gérée par des fournisseurs, en particulier des fournisseurs souverains français ou européens dans les centres de données à très hautes performances environnementales de Scaleway. L’offre Scaleway s’appuie sur près de 20 années d’expertise dans le développement, la commercialisation de serveurs dédiés et la gestion de datacenters.

Les environnements de virtualisation ont connu un énorme succès depuis plus d’une dizaine d’années dans le monde du data center en permettant d’exécuter un grand nombre de machines virtuelles sur une même et seule machine physique. Ces environnements sont aujourd’hui largement déployés à la fois dans le Cloud et dans les data centers d’entreprises. L’hyperviseur, partie logicielle qui est au cœur de ces environnements, doit cependant évoluer pour continuer à être toujours plus efficace en termes de performance et de consommation énergétique, tout en étant plus flexible et plus sécurisé, expliquent les tris partenaires.

Jusqu’à présent, les hyperviseurs n’utilisaient que le processeur principal des machines. Face à ces nouveaux enjeux, il devient nécessaire de revisiter leur constitution traditionnelle en adjoignant un processeur complémentaire, dit « DPU » (Data Processor Unit) dont l’objectif est de décharger le processeur principal des nombreuses tâches de plus en plus gourmandes liées aux communications, à la sécurité ou au stockage afin d’en maximiser la disponibilité pour l’utilisateur final et de réduire la consommation énergétique de l’ensemble.

Dans ce contexte, Kalray et Vates développent une solution commune « logiciel+matériel », pour permettre à l’environnement de virtualisation open source XCP-ng développé par Vates et aujourd’hui utilisé par plusieurs milliers d’utilisateurs, de décharger une partie importante de ces opérations sur les processeurs de Kalray, permettant ainsi d’exploiter les performances et la faible consommation des processeurs Kalray afin de fournir une solution globale beaucoup plus efficace aux clients finaux.

« L’optimisation des environnements logiciels des data centers, qu’ils soient virtualisés ou « conteneurisés » est un cas d’usage extrêmement intéressant pour nos processeurs intelligents et un marché énorme à terme. Nous sommes très heureux de travailler avec Vates qui est un des experts mondiaux du domaine et avec Scaleway dont un des objectifs principaux a toujours été de fournir des data centers plus économes et plus sécurisés à ses clients », déclare Éric Baissus, président du directoire de Kalray.

La disponibilité commerciale de l’offre de virtualisation XCP-ng optimisée par les processeurs Kalray est attendue dans la deuxième moitié de l’année.

Kalray vise plusieurs millions d’euros de CA en 2021 et 100 M€ en 2023

Sur le premier semestre 2021, les ventes de cartes et de stations de développement, ainsi que les licences et services liés de Kalray, ont généré un chiffre d’affaires de 415 K€, en légère baisse par rapport aux 489 K€ du 1er semestre 2020. Il s’agit de revenus de la phase de pré-volume, l’augmentation du revenu étant prévu pour la deuxième moitié de l’année avec la vente des cartes d’accélération et les premières ventes de la baie de stockage Flashbox. La trésorerie au 30 juin 2021 s’élève à 18,8 M€, en baisse de 1,4 M€ par rapport au 31 décembre 2020.

Kalray confirme son ambition de générer des revenus de l’ordre de plusieurs millions d’euros en 2021. La montée en puissance progressive des volumes soutiendra le chiffre d’affaires des prochaines années et la société confirme à ce titre son ambition d’atteindre 100 M€ de chiffre d’affaires annuel en 2023.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This