Selon SEMI, les dépenses mondiales d’équipements pour la fabrication des semiconducteurs ont représenté 19,38 milliards de dollars au 3e trimestre 2020, soit une hausse de 16% par rapport aux facturations de 16,77 milliards du 2e trimestre 2020. En variation annuelle, la hausse est impressionnante et atteint +30% par rapport aux 14,86 milliards du 3e trimestre 2019.

En Europe, les dépenses en équipements pour SC du 3e trimestre ont représenté 0,58 milliard de dollars, en hausse de 25% par rapport aux 460 M$ du trimestre précédent et de 47% par rapport aux 390 M$ du 3e trimestre 2019. L’Europe n’abrite ainsi que 3% des dépenses mondiales en machines de production de semiconducteurs.

Dans un contexte de crise sanitaire, les dépenses mondiales ont ainsi fait plus que résister. Au troisième trimestre, la Chine est le pays qui a le plus investi en machines de production de semiconducteurs : 5,62 milliards de dollars – soit près de 10 fois plus que l’Europe -, en hausse de 23% en trois mois et de 63% sur un an. Suivent Taïwan (4,75 milliards) et la Corée (4,22 milliards). Le Japon enregistre un regain des investissements en équipements en SC (2,24 milliards de dollars), alors que l’Amérique du Nord s’effondre avec des dépenses en machines de production de semiconducteurs en chute de 17% en trois mois et de 45% sur un an, à seulement 1,37 milliard de dollars. La politique guerrière de relocalisation de l’administration Trump n’a pas fonctionné.