Sélectionner une page

La chute du prix des mémoires se poursuivra en s’atténuant au deuxième trimestre

La chute du prix des mémoires se poursuivra en s’atténuant au deuxième trimestre

Selon le cabinet d’études taïwanais TrendForce, le prix moyen des mémoires flash devrait encore céder 5% à 10% au 2e trimestre, tandis que celui des mémoires Drams reculera de 10% à 15%. Les résultats trimestriels de Micron  confirment le trou d’air du marché des mémoires.

Pour son deuxième trimestre fiscal clos le 2 mars 2023, le fabricant américain de mémoires a en effet réalisé un chiffre d’affaires de 3,69 milliards de dollars, à comparer à 4,09 milliards pour le trimestre précédent et 7,79 milliards, un an plus tôt. Dans ce contexte, la perte nette trimestrielle de 2,31 milliards de dollars de Micron n’a rien de surprenante. Pour le trimestre en cours, Micron vise néanmoins un retour à la stabilité avec un CA de 3,7 milliards, +/- 200 M$.

« Les stocks des clients s’améliorent et nous nous attendons à une amélioration progressive de l’équilibre entre l’offre et la demande de l’industrie. Nous restons confiants dans la demande à long terme et investissons prudemment pour préserver la compétitivité de notre technologie et de notre portefeuille de produits », a commenté Sanjay Mehrotra, président et CEO de Micron Technology, Sanjay Mehrotra.  (Voir la présentation de Micron)

De son côté, le cabinet d’études taïwanais TrendForce prévoit que le prix moyen de vente (ASP) des mémoires flash NAND continuera de baisser au 2e trimestre, même si cette baisse devrait se réduire à entre 5% et 10%, après le plongeon de 10% à 15% au 1er trimestre. Bien que les fournisseurs de NAND aient continué à réduire leur production, il existe toujours une offre excédentaire de mémoires flash NAND car la demande de produits tels que les serveurs, les smartphones et les ordinateurs portables est encore trop faible. La clé du retour à l’équilibre de l’offre et de la demande réside dans la possibilité pour les fournisseurs de NAND de réduire encore davantage leur production. TrendForce estime que si la demande reste stable, le prix moyen de vente des mémoires flash aura l’opportunité de rebondir au 4e trimestre 2023. Mais si la demande est plus faible que prévu, l’ASP mettra plus de temps à se redresser, prévient le cabinet d’études.

Concernant les mémoires Drams, TrendForce rapporte que plusieurs fournisseurs, tels que Micron et SK hynix, ont commencé à réduire la production. Après le plongeon de 20% du prix moyen de ventes des Drams au 1er trimestre, cette baisse de prix devrait ainsi ralentir à entre 10% e 15% au deuxième trimestre. Malgré tout, TrendForce estime qu’il n’est pas certain que la demande se redressera à partir du 2e semestre. Par conséquent, l’ASP de DRAM ppurrait continuer de baisser car les niveaux de stocks sont élevés du côté des fournisseurs, et les prix ne rebondiront qu’en cas de baisse significative de la production.

Pour les modèles de Drams destinés aux PC, par exemple, la quantité achetée a chuté de manière drastique au cours des trois derniers trimestres. Les acheteurs ont actuellement environ 9 à 13 semaines de stocks. Il est possible que les fabricants de PC achètent davantage de DRAM parce que les prix ont beaucoup baissé, mais cela pourra-t-il ou non atténuer la situation de surstock du côté des fournisseurs ? TrendForce prédit que l’ASP des Drams pour PC se situera entre 10% et 15% au 2e trimestre.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This