Sélectionner une page

La connectique industrielle M16 progresse encore

La connectique industrielle M16 progresse encore

Binder ajoute une version à faible encombrement de sa série 423 de connecteurs circulaires M16 étanches destinés aux applications industrielles en environnement sévère et espace restreint.

Depuis ses premières applications dans la technologie audio, il y a plus de 50 ans, la connectique circulaire au format M16 a fait ses preuves dans un large éventail d’applications. Il s’agit, par exemple, des premiers connecteurs jamais produits par la société Binder. Cette dernière n’a cessé de faire évoluer sa connectique M16 pour en faire des composants compatibles avec les applications d’automatisation industrielle et même, aujourd’hui, avec des projets d’IoT industriel grâce à leur aptitude à gérer des débits de données de l’ordre du Gbit/s et à résister à des conditions extrêmes en utilisation extérieure, sans oublier leur qualité électrique (résistance de contact réduire) et leur flexibilité d’utilisation (jusqu’à 24 contacts par connecteur).

Si bien qu’aujourd’hui, les communications mobiles 5G constituent l’un des domaines d’application potentiels des connecteurs M16 de Binder, notamment les produits de sa série 423, conformes à la norme AISG (Antenna Interface Standards Group), qui servent à connecter des dispositifs aux lignes d’antenne des opérateurs réseau (Antenna Line Devices, ALD).

Binder va aujourd’hui encore un peu plus loin avec sa connectique M16 avec le lancement d’une version courte de sa série 423 – avec une longueur ramenée à 47 mm – destinée aux applications critiques en termes de place, principalement les applications de test et mesure et l’automatisation industrielle en espace restreint. Et cela sans compromis sur sa résistance aux environnements sévères puisque ces connecteurs blindés à verrouillage par vis offrent une protection IP67 une fois accouplés, et conviennent aux environnements industriels sujets aux parasites.

Précisons ici que Binder a réussi à développer cette nouvelle variante en conservant le maximum de pièces standard, malgré l’indice de protection IP67 spécifié et le plus faible encombrement. « Grâce au travail de développement minutieux réalisé, nous avons réussi à obtenir la même qualité dans un format plus compact », souligne Sascha Doebel, chef produits de Binder.

Ces connecteurs sont disponibles en variantes de 2 à 19 broches et concernent des fiches et des prises pour câbles courts et blindés, chacune avec un serre-câble, en version à souder ou à sertir. Selon le nombre de broches et le type de connexion, les connecteurs sont conçus pour des calibres de fils allant de 0,14 mm2 (AWG 26) à 1,0 mm2 (AWG 18). Les valeurs nominales de tension et de courant sont respectivement de 32 V à 250 V et de 3 A à 7 A. Les sorties de câbles de 4,1 mm à 7,8 mm permettent l’utilisation de ces connecteurs pour de multiples applications.

La série 423 version courte est disponible en 10 versions mâles et femelles à souder et 5 versions à sertir, en fonction du nombre de broches. Ils sont tous conçus pour plus de 500 cycles d’accouplement/désaccouplement.

Le calibre maximal des fils pour les versions à souder est de 0,75 mm2 (AWG 18) pour les modèles 2 à 8 broches, et de 0,25 mm2 (AWG 24) pour les modèles 12 à 19 broches. Les tensions nominales sont de 32 V ou 150 V selon le nombre de broches, et les tensions impulsionnelles nominales de 500 V ou 1 500 V, respectivement. Les courants nominaux à 40°C vont de 3 A à 7 A. Tous les produits à souder sont équipés de contacts en laiton et de douilles en bronze, et sont spécifiés pour une plage de température allant de -30°C à +95°C. Le boîtier et le verrouillage sont en laiton nickelé.

Les versions à sertir sont, elles, conçues pour les calibres de fils de 0,14 à 1,0 mm2 (AWG 26 à AWG 18) en 4 à 6 broches, et pour les calibres 0,14 à 0,75 mm2 (AWG 26 à AWG 20) en 7 ou 8 broches. Les tensions nominales sont de 32 V ou 150 V, les tensions impulsionnelles nominales de 500 V ou 1 500 V, et les courants nominaux de 5 A ou 6 A, respectivement. La plage de température des connecteurs avec terminaisons à sertir s’étend de -40°C à +100°C. Comme pour les versions à souder, le boîtier et le verrouillage sont en laiton nickelé.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This