Sélectionner une page

La Corée du Sud et les Pays-Bas resserrent leurs liens en semiconducteurs

La Corée du Sud et les Pays-Bas resserrent leurs liens en semiconducteurs

Lors d’une visite du président sud-coréen, plusieurs accords ont été signés, dont l’un entre ASML et Samsung pour investir plus de 700 M€ dans la création d’un centre de R&D dédié aux procédés de fabrication de semiconducteurs de nouvelle génération en Corée du Sud.

La visite du président Sud-Coréen Yoon Seok-yeol aux Pays-Bas en début de semaine a été particulièrement fructueuse et a permis de sceller un rapprochement des deux pays dans le domaine des semiconducteurs avec la signature de plusieurs accords importants que détaille un communiqué de presse de la présidence sud-coréenne. Des représentants des sociétés Samsung Electronics, SK Hynix, ASML, ASM International et Zeiss, ainsi que de l’Imec, étaient notamment présents pour accompagner le dirigeant de la Corée du Sud et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas lors de leur visite du site d’ASML à Veldhoven.

© ASML

Le point d’orgue de cette visite a été le protocole d’accord signé entre ASML et Samsung Electronics pour investir 1000 milliards de wons (l’équivalent d’un peu plus de 700 M€) dans la création d’un centre de R&D dédié aux technologies de fabrication de semiconducteurs de nouvelle génération en Corée du Sud. L’objectif est de développer conjointement des procédés ultra-fins basés sur la photolithographie dans les UV extrêmes (EUV) de nouvelle génération. C’est la première fois qu’ASML établit un centre de R&D à l’étranger en collaboration avec un fabricant de semiconducteurs.

SK Hynix a de son côté signé un protocole d’accord avec ASML pour développer une technologie de recyclage de l’hydrogène gazeux à destination de l’EUV. Si l’hydrogène contenu dans les équipements EUV est recyclé plutôt que brûlé comme c’est le cas actuellement, la consommation d’énergie du procédé de gravure pourrait être réduite de 20%.

Enfin, alors que la pénurie de main-d’œuvre dans le domaine des semiconducteurs s’aggrave dans le monde, les gouvernements des deux pays, représentés par le ministère coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie et le ministère néerlandais des Affaires étrangères, ont annoncé la création d’une Académie coréenne et néerlandaise des semiconducteurs avancés, qui offrira des opportunités d’apprentissage sur le terrain aux étudiants diplômés des deux pays, qui auront la possibilité d’utiliser des équipements de production de semiconducteurs de pointe. L’Advanced Semiconductor Academy devrait commencer sa première formation aux Pays-Bas en février 2024 avec une promotion de 100 participants issus des deux pays.

En marge de la signature de ces accords, le président Seok-Yeol Yoon a eu les honneurs de la visite du site de production des équipements de photolithographie EUV de nouvelle génération d’ASML à Veldhoven, en compagnie du roi Willem-Alexander des Pays-Bas. C’est la première fois que les salles blanches d’ASML ouvrent leurs portes à un visiteur étranger.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This