Alors que Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, ont reçu ce vendredi 21 février les différents acteurs économiques nationaux sur le Coronavirus, notre fédération, la FIEEC, a fait cette semaine la communication suivante concernant l’impact du Covid-19 sur la filière :

« Plusieurs maillons de la chaîne d’approvisionnement et de la chaîne de production sont concernés, qu’il s’agisse de la logistique, du transport, des matières premières ou encore de la fabrication de cartes et systèmes électroniques. Les entreprises de nos secteurs industriels ont déployé dès les prémices de l’épidémie leurs plans de continuité de sorte qu’elles sont généralement parvenues à en contenir les effets jusqu’à aujourd’hui. Elles travaillent par ailleurs à anticiper un possible scenario de prolongation en mobilisant des sources alternatives ou encore en procédant à la reconfiguration du flux des commandes en coordination avec leurs clients. Elles veillent également à la santé des collaborateurs en mettant en place les mesures appropriées. Notre Fédération suit de très près l’évolution de la situation et centralise les retours terrain des multiples secteurs que nous représentons afin de s’en faire le relais auprès des pouvoirs publics. Nous ne détectons pas à ce jour de ruptures généralisées d’approvisionnement, mais constatons des augmentations de délais pour de nouvelles commandes dans certaines régions ».

La Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication rassemble 29 organisations professionnelles des industries de l’électricité, de l’électronique et de la communication, dont 22 adhérents et 7 membres associés. Ensemble, les membres de la FIEEC représentent 3000 entreprises qui emploient 400 000 salariés et réalisent 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur le territoire national, dont 42% à l’export.