Kerlink, spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l’Internet des objets, annonce l’acquisition par anticipation du solde du capital de la société Wyres, spécialisée dans la localisation d’objets à l’intérieur des bâtiments et proposant des solutions complètes combinant balises, tags et interface applicative.

Kerlink avait déjà annoncé en janvier 2019 une prise de participation de 51% dans Wyres. La société bretonne a donc décidé d’acquérir par anticipation le solde du capital pour détenir 100% de cette société. Wyres a d’ores et déjà réduit ses effectifs et comptera, d’ici fin avril 2020, 3 collaborateurs.

 Cette acquisition permet à Kerlink de consolider son offre commerciale à destination des acteurs privés en proposant une offre ciblée de tracking à l’intérieur des bâtiments, enrichissant les solutions de localisation réseau LoRaWAN existantes et offrant dès lors une solution complète clé en main de localisation continue indoor / outdoor.

Chiffre d’affaires en chute de 24% en 2019

Kerlink a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 13,04 millions d’euros, en repli de 24% par rapport à celui de 2018. Il est vrai que l’exercice 2018 avait été marqué par la seconde partie du déploiement du premier réseau IoT de Tata Communications, opérateur télécom de premier rang en Inde. En retraitant les ventes de matériels d’infrastructures en 2018 de ce contrat exceptionnel, le chiffre d’affaires de l’exercice 2019 ressort en légère baisse (-4%).

Sur le segment des opérateurs privés qui privilégient la mise en place d’un réseau IoT en propre, le chiffre d’affaires 2019 ressort en légère progression de 2%, à 10,4 M€.

Les ventes d’équipements sont en baisse de 31%, cette baisse s’expliquant essentiellement par l’importance des livraisons réalisées pour Tata Communications en 2018, sans projet équivalent en 2019. Le chiffre d’affaires 2019 des services (opération et maintien en conditions opérationnelles des réseaux IoT, administration et géolocalisation des équipements connectés, expertise Reference Design et services professionnels) atteint 3,3 M€, en progression de 10% à période et périmètre comparables. A fin 2019, les revenus issus de ces services à valeur ajoutée représentent désormais 25% du chiffre d’affaires total.

« 2019 aura marqué la fin d’un premier cycle de développement pour le groupe. Des décisions fortes ont été prises au cours de cet exercice de transformation profonde. Le groupe a initié début 2019 un repositionnement stratégique en direction des opérateurs privés en proposant des solutions verticales plus globales. Le marché est à nouveau prometteur et est en train de prendre sa mesure avec déjà, pour Kerlink, plusieurs contrats qui confirment le bien-fondé de cette nouvelle stratégie. La place que nous avons acquise dans l’écosystème IoT grâce à la qualité de nos produits et services constitue un atout pour renouer avec la croissance dès 2020 », commente William Gouesbet, p-dg de Kerkink.

Fournisseur de solutions de connectivité pour la conception, le lancement et l’exploitation de réseaux publics et privés dédiés à l’Internet des objets, Kerkink propose des équipements réseau de qualité industrielle, un coeur de réseau, des logiciels d’exploitation et d’administration du réseau, des applications à valeur ajoutée et des services professionnels spécialisés.

Kerlink se spécialise dans la mise en place d’une connectivité IoT intelligente et évolutive pour des secteurs verticaux clés tels que la gestion de flotte, le transport et la logistique, la vente de détail, le suivi des actifs et les compteurs intelligents, ainsi que l’agriculture et l’environnement connectés, les villes, bâtiments et usines intelligents. Plus de 120 000 installations Kerlink ont été déployées chez plus de 330 clients dans 69 pays.