Sélectionner une page

La France commande 12 Rafale pour remplacer ceux transférés à la Grèce

La France commande 12 Rafale pour remplacer ceux transférés à la Grèce

A l’occasion de sa visite de l’usine Dassault Aviation de Argonay (Haute-Savoie), Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé sa décision de commander 12 avions de combat Rafale supplémentaires. La Direction générale de l’armement (DGA) lancera dès février les premières commandes aux sociétés Dassault Aviation, Safran et Thales.

A la suite de la cession de 12 avions d’occasion parmi les 18 vendus à la Grèce, cette commande permettra à l’armée de l’Air et de l’Espace de disposer d’ici à fin 2025, de 129 Rafale aux capacités opérationnelles renouvelées, conformément aux objectifs de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025.

La fabrication de ces 12 avions neufs au dernier standard F3R représente une année de livraisons à la France pour 7000 employés au sein de sociétés comme Dassault, Safran et Thales et des 500 PME sous-traitantes impliqués dans la chaîne d’approvisionnement du programme Rafale.

La livraison de ces 12 Rafale à l’armée de l’Air et de l’Espace est attendue en 2025. Elle complètera celle des 28 avions déjà prévus par la LPM 2019-2025 d’être produits à partir de décembre 2022. Cette commande permettra de renouveler la flotte de Rafale des forces françaises : le remplacement des avions et capteurs d’occasion achetés par la Grèce permettra à l’armée de l’Air et de l’Espace de disposer de matériels neufs aux derniers standards.

Cette commande additionnelle permettra également de garantir le maintien en activité de la chaîne de production du Rafale jusqu’en décembre 2025 et la pérennité de son écosystème industriel, fragilisé par la crise que traverse le secteur de l’aéronautique civile.

Seul appareil totalement « omnirôle » au monde, opérable depuis une base à terre ou depuis un porte-avions, capable d’emporter 1,5 fois son poids en armements et carburant, le Rafale a été conçu pour accomplir toutes les missions de l’aviation de combat :

  • interception et combat air-air avec canon de 30 mm, missiles Mica IR/EM et missiles Meteor.
  • appui au sol avec canon de 30 mm, bombes guidées laser GBU et bombes guidées GPS AASM.
  • frappes dans la profondeur avec missiles de croisière Scalp / Storm Shadow.
  • attaque à la mer avec missile Exocet AM39 Block 2 et autres armements air-surface.
  • reconnaissance tactique et stratégique en temps réel avec nacelle Areos.
  • ravitaillement en vol d’un Rafale à un autre (« buddy-buddy »).
  • dissuasion nucléaire avec missile ASMP-A.

Le Rafale est entré en service en 2004 dans la Marine nationale et en 2006 dans l’armée de l’Air et de l’Espace française pour remplacer peu à peu les sept types d’avions de combat de générations précédentes. Sur les 192 Rafale commandés par la France à ce jour, 152 ont été livrés. Le Rafale a été acheté par l’Egypte, le Qatar, l’Inde et la Grèce pour un total de 114 exemplaires.

La signature a eu lieu lors d’une visite de la ministre des Armées à l’usine d’Argonay (Haute-Savoie) où sont produits les systèmes de commandes de vol de tous les avions Dassault depuis 1963.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This