La Grèce commande 18 avions de combat Rafale. Le contrat comprend 12 appareils récemment en service dans l’Armée de l’Air et de l’Espace française, et 6 neufs, produits dans les usines de Dassault Aviation. Afin de répondre au besoin urgent des autorités grecques, les livraisons des avions débuteront à partir de l’été 2021, puis s’échelonneront sur deux ans.

Eric Trappier, p-dg de Dassault Aviation, et Theodoros Lagios, directeur général de l’armement et des investissements du ministère de la Défense grec, ont signé à Athènes, en présence de Florence Parly, ministre française des Armées, et de Nikolaos Panagiotopoulos, ministre grec de la Défense nationale, ces deux contrats portant respectivement sur l’acquisition de 18 Rafale et sur le soutien logistique associé. Le contrat de soutien logistique accompagnera sur 4 ans et demi l’activité aérienne des Rafale grecs, en maintenant au plus haut niveau la disponibilité des matériels et des systèmes.

« Cet événement est une excellente nouvelle dans le développement de l’Europe de la défense : la Grèce est le premier pays européen qui fait le choix de se doter du Rafale », souligne le communiqué du ministère des Armées.

L’arrivée du Rafale dans l’Armée de l’Air hellénique marque la qualité des liens stratégiques entre la Grèce et la France et la poursuite d’une solide relation, depuis plus de quarante-cinq ans, avec Dassault Aviation et ses partenaires industriels Thales et Safran, met de son côté en avant l’avionneur français. Tout comme avec le Mirage F1 en 1974, le Mirage 2000 en 1985 et enfin le Mirage 2000-5 en 2000, le Rafale constitue une opportunité pour lancer de nouvelles coopérations avec l’industrie aéronautique grecque.

« La Grèce est un partenaire européen de premier plan, un membre majeur de l’OTAN et un partenaire privilégié de la France, aux côtés duquel Dassault Aviation se tient de façon indéfectible depuis plus de quarante-cinq ans. La continuité de notre présence en Grèce, y compris dans les moments les plus difficiles, est une preuve de la qualité de cette relation. C’est pourquoi je suis fier et heureux de signer aujourd’hui ce contrat qui symbolise la poursuite de l’engagement pris par Dassault Aviation depuis 1974 auprès de la Grèce. Je remercie les autorités grecques qui nous ont renouvelé leur confiance. Je les assure de notre mobilisation totale pour atteindre les objectifs fixés », a déclaré Eric Trappier, p-dg de Dassault Aviation.

Avec plus de 10 000 avions militaires et civils livrés dans plus de 90 pays depuis un siècle (dont 2 500 Falcon), Dassault Aviation dispose d’un savoir-faire et d’une expérience reconnus dans la conception, le développement, la vente et le support de tous les types d’avion, depuis l’appareil de combat Rafale jusqu’à la famille de business jets haut de gamme Falcon en passant par les drones militaires et les systèmes spatiaux. En 2019, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation s’est élevé à 7,3 milliards d’euros. Le groupe compte 12 750 collaborateurs.