La Grèce a annoncé samedi son intention d’acquérir 18 Rafale pour équiper son armée de l’air. Pour la première fois un pays européen souhaite se doter d’avions de combat Rafale.

Pour Dassault Aviation, cette annonce illustre la solidité du partenariat qui le lie depuis plus de quarante-cinq ans avec l’armée de l’air grecque, et témoigne de la pérennité de la relation stratégique entre la Grèce et la France. La Grèce a commandé à Dassault Aviation 40 Mirage F1 en 1974, puis 40 Mirage 2000 en 1985 et enfin 15 Mirage 2000-5 en l’an 2000, ce dernier contrat comprenant également la modernisation de 10 Mirage 2000 au standard 2000-5 avec une large contribution de l’industrie grecque.

« Je me réjouis de cette annonce qui conforte la relation exceptionnelle que nous entretenons avec la Grèce depuis près d’un demi-siècle, et je remercie les autorités grecques pour la confiance qui nous est accordée une nouvelle fois. Dassault Aviation est totalement mobilisé pour répondre aux besoins opérationnels exprimés par l’armée de l’air grecque, et contribuer ainsi à assurer la souveraineté de la Grèce et la sécurité du peuple grec », a déclaré Eric Trappier, p-dg de Dassault Aviation.

La ministre des Armées a également salué le souhait de la Grèce d’acquérir des Rafale : « Cette annonce constitue un succès pour l’industrie aéronautique française, en particulier Dassault Aviation ainsi que les autres acteurs industriels français, et notamment les nombreuses PME concernées par la construction du Rafale », a-t-elle déclaré. Florence Parly a également assisté à la cérémonie de remise des premiers avions Rafale à l’armée de l’Air indienne. Cinq avions Rafale ont été officiellement remis à l’Inde la semaine dernière sur la base aérienne d’Ambala. Il s’agit des premiers avions français livrés dans le cadre de l’accord intergouvernemental signé le 23 septembre 2016 entre les gouvernements français et indien, qui comprend la livraison de 36 Rafale au total.

Dassault Aviation est spécialisé dans la conception, le développement, la vente et le support de tous les types d’avion, depuis l’appareil de combat Rafale jusqu’à la famille de business jets haut de gamme Falcon en passant par les drones militaires et les systèmes spatiaux. En 2019, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation s’est élevé à 7,3 milliards d’euros. Le groupe emploie 12 750 personnes. Depuis un siècle, le groupe a livré plus de 10 000 avions militaires et civils (dont 2 500 Falcon) dans plus de 90 pays.