La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine n’a pas stimulé de manière significative la fabrication de produits électroniques aux États-Unis, analyse Semiconductor Intelligence. Certes, les importations en provenance de la Chine ont reculé, mais ce sont le Vietnam et Taïwan qui ont le plus bénéficié de ce bras de fer.

Au cours des neuf premiers mois de 2019, les importations totales de produits électroniques aux Etats-Unis ont chuté de 6% par rapport aux trois premiers trimestres de 2018. Les seules importations en provenance de Chine ont chuté de 12%. Cependant, la Chine reste de loin la plus grande source d’importations de produits électroniques aux Etats-Unis, représentant 54% du total des importations sur les neuf premiers mois de l’année, devant le Mexique (-3%). Suivent, par ordre d’importance le Vietnam et Taïwan, les deux pays qui bénéficient le plus du différend américano-chinois. Les importations de produits électroniques aux Etats-Unis ont en effet bondi de 59% pour les produits en provenance du Vietnam et de 64% en provenance de Taiwan. Toutes les autres sources importantes d’importations d’électronique aux États-Unis ont diminué par rapport à l’année dernière, les plus fortes baisses ayant été enregistrées par la Corée du Sud (-32%) et la Malaisie (-29%).

Semiconductor Intelligence rappelle que de nombreuses entreprises ont délocalisé leur production hors de Chine ces derniers mois. Samsung a mis fin à la production de téléphones mobiles en Chine et s’est ensuite installé dans des pays tels que le Vietnam et l’Inde. Inventec prévoit de déplacer la production de PC portables (y compris les ordinateurs de marque HP) pour le marché américain de la Chine à Taiwan. Le Vietnam, Taiwan et la Thaïlande seraient les principaux bénéficiaires des transferts de production.

La croissance de la production en électronique ralentit en Chine

L’évolution des croissances mensuelles de la production en électronique dans les différents pays montre que le différend commercial entre les États-Unis et la Chine n’a pas stimulé de manière significative la fabrication de produits électroniques aux États-Unis. Ainsi, alors que la production chinoise en électronique affichait en 2018 des taux de croissance mensuelle de 12% à 15%, la croissance de la production en électronique en Chine a varié cette année suivant les mois de 7% à 11%. Un coup de frein qui a bénéficié à Taïwan (+24% sur un an en août) et au Vietnam (+12% en octobre). Aux États-Unis, la production de produits électroniques a connu une croissance dans la fourchette de 5% à 7% pour la majeure partie de 2018 et 2019, mais est tombée à 2% en septembre. Les autres grands pays producteurs d’électronique ont connu des croissances faibles ces derniers temps. La Corée du Sud, le Japon et l’Union européenne sont restés stables voire négatifs pour la majeure partie de 2019.

Quelle incidence le différend commercial entre les États-Unis et la Chine aura-t-il sur l’économie et l’électronique à l’avenir ? Goldman Sachs a estimé que le différend commercial USA-Chine avait réduit le PIB de 2019 de 0,5% aux États-Unis et de 0,7% en Chine. La Consumer Technology Association (CTA) estime que les tarifs douaniers appliqués à la Chine ont coûté près de 12 milliards de dollars à l’industrie américaine de la technologie grand public depuis juillet 2018.
Les consommateurs américains n’ont pas encore constaté d’augmentation des prix liée à l’augmentation des taxes sur la plupart des produits électroniques. Toutefois, à moins qu’une résolution ne soit trouvée d’ici le 15 décembre, une taxe de 15% sera appliquée aux importations sur le sol américain de téléphones mobiles, téléviseurs, appareils photo numériques, boîtiers-décodeurs, ordinateurs portables, tablettes, moniteurs vidéo, casques et consoles de jeux vidéo, montres intelligentes, bracelets connectés et autres produits de consommation. Si faute d’accord, la surtaxe de 15% est appliquée, il est plus que probable qu’elle aura un impact négatif sur la demande américaine en produits électroniques grand public en 2020, conclut Semiconductor Intelligence.