Sélectionner une page

La pénurie de semiconducteurs a réduit la production de Stellantis de 190 000 véhicules

La pénurie de semiconducteurs a réduit la production de Stellantis de 190 000 véhicules

Stellantis, issu de la fusion de PSA et de Fiat Chrysler (FCA), publie ce mercredi ses premiers résultats trimestriels entachés par la pénurie de semiconducteurs qui devrait avoir un effet encore plus important sur le manque à produire au 2e trimestre.

Au premier trimestre, Stellantis a réalisé un chiffre d’affaires de 34,3 milliards d’euros, ou de 37 milliards sur une base proforma, en hausse de 14%. La date d’acquisition du regroupement de PSA et de FCA est en effet intervenue le 17 janvier 2021 ; en conséquence, les résultats de FCA pour la période du 1er janvier au 16 janvier 2021 sont exclus des résultats du 1er trimestre 2021. Les résultats proforma sont présentés comme si la fusion était intervenue le 1er janvier 2020 et incluent les résultats de FCA pour la période du 1er au 16 janvier 2021.

Les ventes consolidées du groupe atteignent 1 477 000 véhicules, ou de 1 567 000 véhicules sur une base proforma, en hausse de 11% reflétant la forte demande des consommateurs et la bonne performance des ventes au détail, ainsi que les arrêts temporaires de production du 1er trimestre 2020 liés au Covid-19, partiellement compensés au 1er trimestre 2021 par les pertes de production imputables aux pénuries de semiconducteurs. Selon le constructeur automobile, ces pertes de production ont représenté un impact d’environ 11% sur la production prévue, ou environ 190 000 véhicules au titre du trimestre. Si Stellantis concède une visibilité restreinte sur les conséquences de la pénurie de semiconducteurs sur l’ensemble de l’année, le constructeur s’attend néanmoins à un impact supérieur au 2e trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2021, avant une amélioration au second semestre 2021.

Ce manque à produire a un effet bénéfique sur les stocks de voitures qui ont fondu : stock total de 1,234 million de véhicules à fin mars 2021, y compris le stock détenu par le réseau indépendant, pour 1,256 million de véhicules à fin décembre 2020 et 1,839 million d’unités au 1er trimestre 2020 à l’époque du démarrage de la pandémie. Le stock réseau est en baisse dans toutes les régions, favorisé par la pénurie de semiconducteurs, souligne le constructeur automobile.

Les perspectives de marché pour 2021 restent inchangées pour les régions clés du groupe : +8% en Amérique du Nord (+8%), +20% en Amérique du Sud et +10% pour l’Europe (sans Malte) élargie à l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Royaume Uni. Elles progressent à 15% au Moyen Orient & Afrique, à 10% en Inde & Asie Pacifique et restent inchangées en Chine (+5%).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This