La pandémie de Covid-19 a gravement affecté les performances de l’industrie des smartphones au 2e trimestre. Selon le cabinet d’études taïwanais TrendForce, la production mondiale de smartphones a atteint 286 millions d’unités au 2e trimestre, un léger rebond de 2,2% par rapport au premier trimestre 2020, mais une chute de 16,7% par rapport au 2e trimestre 2019, soit la plus forte baisse trimestrielle en glissement annuel de l’histoire.

TrendForce souligne que les gouvernements de nombreux pays ont commencé à assouplir certaines des mesures restrictives pour contenir le Covid-19 et ont lancé des politiques de relance économique pour générer la demande des consommateurs. Ces évolutions seront bénéfiques pour le potentiel de rebond du marché des smartphones à l’entrée du second semestre. La production totale de smartphones pour le 3e trimestre devrait ainsi atteindre 335 millions d’unités, soit une baisse de 10,1% en glissement annuel, prévoit le cabinet d’études. Par rapport au 2e trimestre 2020, cela représente néanmoins une augmentation de 17,2%.

TrendForce prévoit un volume de production annuel de smartphones de 1,24 milliard d’unités pour 2020, soit une baisse de 11,3% par rapport à 2019. En supposant que la pandémie puisse être maîtrisée en 2021, la production totale de smartphones devrait rebondir l’année prochaine. De plus, les grandes marques de smartphones poussent cette année les modèles 5G pour maintenir leurs parts de marché face à cette récente baisse de la demande. Étant donné que les fournisseurs de circuits SoC mobiles tels que Qualcomm et MediaTek commencent également à fournir des solutions 5G pour les smartphones de milieu de gamme et haut de gamme, la part des modèles 5G dans la production annuelle totale de smartphones devrait augmenter rapidement pour atteindre 19,2% en 2020. Ce taux de pénétration équivaut à environ 238 millions d’unités.

L’Europe, les États-Unis et l’Inde, qui sont les principaux marchés pour les smartphones de Samsung, ont été particulièrement touchés par la crise sanitaire, et cela a affecté Samsung plus que les autres fabricants du Top6 mondial. Selon TrendForce, Samsung a certes conservé la tête de l’industrie en termes de production de smartphones avec 55 millions d’unités au 2e trimestre, mais c’est aussi le seul fabricant parmi les six premières marques à avoir affiché une baisse séquentielle qui a approché 16% et à avoir vu sa part de marché baisser. Pour le 3e trimestre, en raison des tensions qui s’intensifient entre la Chine et les Etats-Unis à cause des sanctions contre Huawei, Samsung a constitué ses stocks en ciblant les segments d’entrée et de milieu de gamme afin de compenser ses mauvaises performances du trimestre précédent. Le volume de production de Samsung devrait ainsi augmenter au 3e trimestre, soutient TrendForce.

Deuxième du classement pour ce qui concerne la production, Huawei, qui continue de s’appuyer fortement sur le marché chinois, a augmenté sa production de smartphones de 13% à environ 52 millions d’unités pour le 2e trimestre. La concurrence sur ce marché devrait s’intensifier au 3e trimestre alors que les marques de smartphones lanceront leurs nouveaux modèles phares. Les ventes de smartphones de Huawei sur les marchés étrangers ont fortement chuté depuis la fin de 2019, les effets des actions commerciales du gouvernement américain ayant commencé à faire des ravages. Ces mesures rendront la R&D des processeurs mobiles internes et l’approvisionnement en composants beaucoup plus difficiles pour cette marque chinoise de smartphones. Étant donné que Huawei dépend davantage de la Chine pour les ventes de smartphones, d’autres marques chinoises, notamment Xiaomi, OPPO et Vivo, devraient réduire la part de marché de Huawei.

La production d’iPhone d’Apple au 2e trimestre a augmenté séquentiellement de 8%, à 41 millions d’unités, grâce à des ventes supérieures aux attentes de l’iPhone SE et de l’iPhone 11. Cette performance place également la marque à la troisième place du classement. Au cours du 3e trimestre, Apple commencera à produire en masse les quatre nouveaux modèles de la série (provisoirement nommée iPhone 12), qui sont équipés de capacités 5G, augmentant ainsi sa production trimestrielle de smartphones.