Sélectionner une page

Le LAAS de Toulouse présente un robot humanoïde inédit

Le LAAS de Toulouse présente un robot humanoïde inédit

Hier à Toulouse, le LAAS-CNRS a présenté à la communauté scientifique sa nouvelle recrue, Pyrène, un robot humanoïde de nouvelle génération. Ses capacités en termes de calcul, d’actionnement et de perception lui permettront d’exécuter tout un ensemble de tâches qui n’étaient pas réalisables avec la génération précédente de robots humanoïdes.

Du haut de ses un mètre soixante-quinze, Pyrène n’est pas un robot bipède comme les autres. Pouvant porter un poids record de 6 kg au bout de chaque bras, il sera bientôt capable de surmonter un grand nombre d’obstacles, comme des marches d’escalier ou un terrain accidenté. Il pourra même se servir d’« outils », une première dans le monde de la robotique humanoïde. Pyrène doit son agilité à une structure complexe qui permet trente-deux degrés de libertés.

Fabriqué par la société espagnole PAL Robotics pour le compte du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS), ce nouveau robot dispose d’une électronique puissante et de capteurs d’efforts au niveau de ses articulations. Depuis dix ans, l’algorithmique développée par l’équipe Gepetto du LAAS-CNRS a permis de démontrer les capacités locomotrices des robots humanoïdes. Le défi est aujourd’hui de générer des mouvements plus dynamiques et plus puissants afin de pouvoir mieux interagir avec l’environnement.

Actuellement, le robot est capable d’effectuer des mouvements de base incluant la marche. D’ici quelques mois, lorsque la programmation sera plus avancée, la plateforme Pyrène permettra de réaliser des tâches complexes telles que la locomotion sur des terrains accidentés, et plus seulement sur des sols plats, ou l’interaction en toute sécurité avec les êtres humains.

Pyrène est un outil essentiel pour contribuer à l’étude du mouvement du corps anthropomorphe, dans le but d’aider l’homme dans l’exécution de tâches difficiles dans des contextes divers. Il a été fabriqué par la société espagnole PAL Robotics, suite à un appel d’offres lancé par le LAAS-CNRS. Il a bénéficié de plusieurs financements, tels que le projet Européen « FP7 Koroibot », l’ERC Advanced Grant « Actanthrope » et le projet ANR « Entracte ».

Plus d’infos sur Pyrène

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This