Pour la première fois, un fabricant chinois de semiconducteurs entre dans le classement des dix premiers fabricants mondiaux de semiconducteurs. HiSilicon, le bras armé de Huawei dans les puces, prend ainsi la dixième place au classement d’IC Insights du 1er trimestre 2020. Ce classement, qui inclut les fondeurs (TSMC figure au 3e rang), exclut de fait les fabricants européens (Infineon, STMicroelectronics et NXP) du Top10.

Au total, les ventes cumulées des 10 premières sociétés de semiconducteurs ont bondi de 16% au 1er trimestre 2020 par rapport au 1er trimestre 2019, soit plus du double de l’augmentation totale de 7% de l’industrie mondiale des semiconducteurs, souligne IC Insights. Neuf des dix premières entreprises ont réalisé des ventes d’au moins 3 milliards de dollars au 1er trimestre, soit une entreprise de plus qu’au 1er trimestre 2019. Il aura fallu près de 2,7 milliards de dollars de ventes trimestrielles pour figurer dans la liste des 10 premiers fournisseurs de semiconducteurs au 1er trimestre.

Le Top10 du 1er trimestre accueille deux nouveaux entrants : HiSilicon et Nvidia. Ces deux sociétés ont remplacé Infineon et Kioxia dans le Top10. HiSilicon est la division de conception de semiconducteurs du géant des télécommunications chinois Huawei et plus de 90% des ventes de HiSilicon vont à sa société mère. Ainsi HiSilicon a grimpé de cinq places dans le classement pour atteindre la 10e place, ce qui en fait le premier fournisseur de semiconducteurs basé en Chine à figurer dans le top 10 mondial. Les ventes d’une année sur l’autre de HiSilicon ont bondi de 54% au 1er trimestre 2020. Nvidia a également enregistré une solide augmentation des ventes de 37%

Mais c’est le fondeur taïwanais TSMC qui a enregistré la plus forte augmentation : +45% par rapport au 1er trimestre 2019. Une grande partie de cette augmentation est due à l’augmentation des ventes de processeurs d’application 7 nm à Apple et HiSilicon pour les smartphones respectifs d’Apple et de Huawei. HiSilicon est devenu un client de plus en plus important pour TSMC et a représenté 14% de ses ventes l’an dernier, contre seulement 5% en 2017. Il est intéressant de noter que HiSilicon et Apple réunis ont représenté 37% des ventes totales de TSMC en 2019, souligne le cabinet d’études.

Le Top10 des ventes mondiales de semiconducteurs (circuits intégrés et composants OSD – optoélectronique, capteur et discret) pour le premier trimestre 2020 comprend six fournisseurs dont le siège est aux États-Unis, deux en Corée du Sud et un à Taïwan et en Chine. Le classement comprend quatre sociétés fabless (Broadcom, Qualcomm, Nvidia et HiSilicon) et un fondeur (TSMC).

IC Insights inclut les fondeurs dans le Top10 des fournisseurs de semiconducteurs, car il a toujours considéré le classement comme une liste des meilleurs fournisseurs, pas un classement de parts de marché, mais reconnaît que dans certains cas, les ventes de semiconducteurs sont comptées deux fois.

De nombreuses grandes sociétés de semiconducteurs ont fourni leurs prévisions de ventes pour le 2e trimestre. Dans l’ensemble, ces prévisions varient considérablement d’une entreprise à l’autre, comme on pourrait s’y attendre au plus fort de la pandémie actuelle, et s’étendent actuellement sur une fourchette de 17 points de pourcentage.