Sélectionner une page

Le Grenoblois Tronics va réduire ses coûts de 9%

Le Grenoblois Tronics va réduire ses coûts de 9%

2015 aura été une année décevante pour le concepteur et fabricant de nano et microsystèmes Tronics. Son chiffre d’affaires a plongé de 33,2%, à 7,755 M€ contre 11,612 M€ en 2014, conduisant la PME à une perte d’exploitation de l’ordre de -3 M€. Dans ce contexte, Tronics a lancé un programme de réduction des coûts, afin d’accélérer le retour à l’équilibre opérationnel, prévu en 2017. Ce plan d’actions se met en place progressivement avec un objectif d’économies de 700 K€ en 2016, soit environ 9% des charges fixes de l’exercice 2015.

Tronics-210116Par zone géographique, l’Europe a représenté 74% des ventes en 2015, l’Asie 16% et les Amériques 10%.

« Après une année 2015 clairement décevante où nous avons subi les revers de deux clients qui devaient nous passer des commandes significatives, nous abordons 2016 confiants et prévoyons le retour à l’équilibre dès 2017. Une reprise de la croissance marquée par la progression de notre activité de production est notamment attendue sur l’exercice 2016. Nous bénéficierons également d’un pipeline nourri de nouveaux programmes dans des secteurs variés. Des partenariats avec des industriels majeurs (Thales, Airbus, …) sont en cours avec des perspectives tout à fait intéressantes dans les domaines porteurs des capteurs inertiels à haute performance », commente Pascal Langlois, CEO et président du directoire de Tronics.

Après un premier semestre marqué par une forte activité dans l’ingénierie et une contre-performance dans la production, le second semestre de l’année 2015 a lui aussi été contrasté. Au global, l’entreprise a subi un volume de commandes significativement moindre que celui annoncé en début d’exercice par deux clients, un retard important dans un projet d’ingénierie complexe, ainsi que l’absence de revenus avec Sercel, son client historique (revenus de moins de 50 K€ en 2015, contre 1,8 M€ en 2014).

Au vu du carnet de commandes à ce jour, Tronics estime qu’en 2016, le chiffre d’affaires devrait croître fortement et s’établir à un niveau proche de 2014, autour de 11 M€. Le poids du chiffre d’affaires sera plus marqué sur le second semestre.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This