Sélectionner une page

Le Japon ne produira plus d’écrans LCD de téléviseurs d’ici quelques mois

Le Japon ne produira plus d’écrans LCD de téléviseurs d’ici quelques mois

C’est la fin d’une époque. Sharp vient d’annoncer la fermeture prochaine de son usine géante de Sakai, qui produit des écrans LCD de téléviseurs à partir de dalles de plus de 9 mètres carrés. C’était la dernière usine de ce type au Japon, la nation qui a inventé l’écran LCD et a été la première à l’industrialiser.

C’est tout un pan de l’histoire de la production d’écrans LCD qui est en passe de disparaître après l’annonce hier de Sharp d’arrêter dans le courant de l’année la production de LCD-TFT grands formats pour téléviseurs dans son usine de Sakai située dans la préfecture d’Osaka, à l’Ouest du Japon. Cette usine est en effet la dernière du pays à produire ce type d’écrans.

© Sharp

Inventeur de l’afficheur LCD dans les années 1970 et première nation à industrialiser cette technologie d’écran plat, le Japon a longtemps dominé la discipline, jusqu’au début des années 2000, quand le LCD a commencé à remplacer progressivement les tubes cathodiques dans les applications grands formats (moniteurs informatiques, téléviseurs, etc.). Les fabricants japonais se sont ensuite fait dépasser successivement par les Coréens, les Taïwanais, puis les Chinois, pour finalement devenir une nation mineure dans la production d’écrans LCD grand format.

Dans le domaine des LCD pour téléviseurs, Sharp avait pourtant été l’un des seuls Japonais à résister à l’offensive de la Corée du Sud, de Taïwan et de la Chine, avec la construction et la mise en service en 2009 de son usine géante de Sakai, qui représentait à l’époque le nec plus ultra de la production de LCD de téléviseurs en étant la seule au monde à produire des écrans plats à partir de dalles dites de génération 10 dont la surface dépasse les 9 mètres carrés (2 880×3 130mm) et la première à prendre en compte divers aspects environnementaux. A son apogée, cette usine pouvait produire jusqu’à 72 000 dalles de cette taille chaque mois, à partir desquelles étaient découpés des écrans de 42, 60 et 70 pouces de diagonale.

L’arrêt prochain de la production acté par Sharp intervient alors que le groupe a terminé son dernier exercice fiscal (clos le 31 mars dernier) dans le rouge, avec une perte nette de 150 milliards de yens (892 M€). L’exercice précédent avait été marqué par une perte nette encore plus importante, à hauteur de 261 milliards de yens (1,5 Md€).

Selon TrendForce, l’arrêt de l’usine de Sakai va réduire l’offre d’écrans LCD de téléviseurs de près de 5 millions d’unités l’année prochaine, ce qui représente environ 2 % de l’offre mondiale. Les fabricants de téléviseurs qui utilisaient les écrans de Sharp vont donc devoir s’approvisionner ailleurs, probablement vers les producteurs d’écrans chinois.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This