Mesurées en euros, les ventes de semiconducteurs en Europe se sont élevées à 2,868 milliards d’euros en février, en hausse de 0,1% par rapport au mois précédent et en baisse de 2,9% par rapport à février 2020. Sur les deux premiers mois de l’année, les ventes (non lissées) de semiconducteurs en Europe ont ainsi diminué de 2,6%, selon l’ESIA qui rapporte les statistiques du WSTS.

Exprimées en dollars, les ventes européennes de semiconducteurs en février 2021 ont atteint 3,482 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,8% par rapport au même mois de 2020. Les capteurs, les composants discrets et les microcomposants MOS ont été les principaux moteurs des ventes de février en Europe, avec des progressions respectives de 4,2%, 3,9% et 2,7%.

Pour leur part, les ventes mondiales de l’industrie des semiconducteurs se sont élevées à 39,6 milliards de dollars en février 2021, soit une augmentation de 14,7% par rapport à février 2020, mais 1% de moins qu’en janvier 2021, selon le WSTS.

« Les ventes mondiales de semiconducteurs au cours des deux premiers mois de l’année ont dépassé celles du début de 2020, lorsque la pandémie a commencé à se propager dans certaines parties du monde. Les ventes sur le marché chinois ont connu la plus forte croissance d’une année sur l’autre, en grande partie parce que les ventes y avaient considérablement baissé au début de l’année dernière », reconnaît John Neuffer, président et chef de la direction de SIA.

Par rapport à février 2020, les ventes de semiconducteurs ont ainsi progressé en dollars dans toutes les régions du monde : +18,9% en Chine (à 13,74 milliards), +18,2% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine (à 11,2 milliards de dollars), +9,7% sur le continent américain (à 8 milliards), +7,6% au Japon (à 3,17 milliards) et donc +6,8% en Europe (à 3,48 milliards).

Séquentiellement, les ventes de février ont progressé de 1,5% dans la zone Asie-Pacifique et autres et de 0,8% en Europe, sont restées stables en Chine, mais ont reculé de 3,4% au Japon et de 5,9% sur le continent américain.