Sélectionner une page

Le marché français de la distribution devrait croître de 16% en 2015

Le marché français de la distribution devrait croître de 16% en 2015

« Assurément une très bonne année ». A l’occasion de la remise des Trophées du SPDEI, qui ont fêté hier soir à Paris leur 20e édition, Pascal Fernandez, président du syndicat professionnel des distributeurs de composants électroniques a fait le point sur la conjoncture en distribution. Selon les statistiques fournies par les adhérents du SPDEI, qui représentent environ 75% du marché français adressable (DTAM), le chiffre d’affaires de la profession devrait progresser cette année au total de 16%, avec des disparités très fortes suivant les types de produits.

Ces chiffres incluent tout d’abord une part à l’export qui n’est pas négligeable (entre 10% et 15%). Mais surtout, les évolutions sont largement dues aux variations monétaires entre le dollar et l’euro (la monnaie américaine ayant gagné environ 25% sur un an). Ainsi, alors que les semiconducteurs sont achetés majoritairement en dollars, la progression des ventes des distributeurs en composants actifs est très forte, environ +18%. En revanche, les composants passifs au sens large sont typiquement achetés en euros. La progression des ventes est donc bien inférieure : +10% pour les composants passifs ; +5% en connectique et 0% en composants électromécaniques.

Pour la suite, le président note que le book-to-bill de la profession (rapport commandes sur facturations) est inférieur à l’unité depuis deux trimestres et qu’au niveau mondial l’indicateur des inventaires chez les grands donneurs d’ordre délivré par Gartner est relativement élevé. La profession devrait dont continuer à court terme d’être confrontée à une pression sur les prix et bénéficier de délais de livraisons très courts.

Spdei-031215Rappelons qu’au troisième trimestre, les ventes des distributeurs ont représenté 269,3 millions d’euros, inférieures de 9% à celles du 2e trimestre 2015 et supérieures de 9% à celles du troisième trimestre 2014. Les ventes de composants actifs du trimestre ont atteint 142,9 M€, en baisse de 9% en trois mois, mais en hausse de 18% par rapport au troisième trimestre 2014. Les ventes trimestrielles de composants sont en recul de 8% en trois mois, à 42,5 M€. Celles en connectique et câbles reculent de 17% en trois mois à 38,9 M€. Pour leur part, les facturations de composants électromécaniques sont restées stables séquentiellement, à 10,9 M€. A noter que le syndicat distingue désormais les ventes de composants d’énergie (+7%, à 13,1 M€ en trois mois) et les ventes de modules pour systèmes embarqués (-2%, à 21 M€).

Stocks-031215

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This