La start-up parisienne GrAI Matter Labs, qui développe des puces pour une informatique neuromorphique à très faible latence, annonce son deuxième tour de table pour un montant de 14 M$. Menée par iBionext, la levée de fonds a rassemblé l’ensemble des investisseurs historiques, nouvellement rejoints par Bpifrance, au travers du Programme d’Investissement Futur et Celeste Management.
L’entreprise utilisera les fonds pour accélérer la conception et le lancement sur le marché de sa première plateforme de système d’intelligence artificielle sur puce GrAI. NeuronFlow, la technologie programmable de GrAI Matter Labs, permettrait d’obtenir un nombre d’images par seconde et par watt à la pointe de l’industrie avec une amélioration de plus d’un ordre de grandeur par rapport aux solutions concurrentes. Sa première puce d’accélération GrAI One et le GrAI One HDK sont d’ores et déjà disponibles pour l’évaluation des produits et la programmation d’applications.

La prochaine plateforme à empilement de système sur puce d’IA complet GrAI doit permettre de franchir une étape importante dans les capacités d’inférence visuelle dans les produits et marchés de la robotique, de l’automatisation industrielle, de l’AR/VR et de la surveillance.

« Notre capacité à lever ce financement témoigne de la force de notre innovation de pointe et de son potentiel commercial. Nous sommes fiers d’apporter l’IA la plus rapide par watt à tous les appareils de pointe », a déclaré Ingolf Held, p-dg de GrAI Matter Labs. « Ce financement nous permettra de travailler avec des intégrateurs et des spécialistes des applications, et d’offrir à nos clients les meilleures performances de leur catégorie en matière d’inférence visuelle, de plateformes de système sur puce et d’applications de bout en bout », ajoute-t-il.

« GrAI Matter Labs a fait preuve d’une capacité d’architecture unique avec NeuronFlow et GrAI One une architecture de calcul et d’apprentissage machine en silicium, la première du secteur, basée sur les enseignements de la biologie et du cerveau humain. Les perspectives de GrAI Matter Labs sont formidables et nous nous réjouissons de voir la société se développer pour se classer parmi les plus performantes », a déclaré Bernard Gilly, président d’iBionext.

« GrAI Matter Labs a pris un leadership technologique sur le marché émergent de l’informatique de pointe et nous prévoyons que l’entreprise deviendra un fournisseur de premier plan de plates formes informatiques d’IA sur différents segments de ce marché qui devrait atteindre des milliards de dollars dans les années à venir », espère Dimitri Boulanger, p-dg de Celeste Management.

« Le marché de l’inférence AI de pointe est le segment le plus actif du marché des puces d’IA. GML a développé plusieurs innovations qui, ensemble, ont produit un accélérateur d’IA exceptionnel. C’est l’exploitation de la rareté (spatiale et temporelle) des données d’entrée qui constitue la démarche marquante adoptée par GML », renchérit Michael Azoff, analyste en chef de Kisaco Research.

La mission de GrAI Matter Labs est d’apporter l’IA de pointe la plus rapide par watt pour l’analyse des capteurs et l’apprentissage automatique sur chaque appareil en périphérie de réseau (Edge).