Selon le classement d’IC Insights des 15 premiers fabricants mondiaux de semiconducteurs, sept fournisseurs devraient afficher une croissance supérieure ou égale à 22% cette année, Nvidia devant afficher une augmentation impressionnante de 50%. Malgré l’acquisition de Cypress, Infineon perd une place au 10e rang mondial et est l’un des deux seuls européens du Top15 avec STMicroelectronics relégué au 14e rang mondial.

L’industrie des semiconducteurs a été cette année l’un des marchés les plus résistants à la crise du coronavirus. Bien qu’elle ait provoqué une profonde récession mondiale en 2020, la pandémie de Covid-19 a stimulé une accélération de la transformation numérique mondiale, ce qui a entraîné une croissance notable du marché des semiconducteurs.

Au total, les ventes des 15 plus grandes sociétés de semiconducteurs devraient ainsi augmenter de 13% en 2020 par rapport à 2019, soit un peu plus du double de l’augmentation totale de 6% attendue pour l’ensemble de l’industrie mondiale des semiconducteurs, selon IC Insights.

Infineon, premier Européen du classement au 10e rang mondial

Afin de rendre la comparaison des taux de croissance d’une année à l’autre plus représentative de la croissance réelle, les chiffres des ventes de semiconducteurs pour Infineon incluent les ventes de Cypress pour 2019 et 2020. Bien qu’Infineon ait acquis Cypress le 16 avril 2020, IC Insights a ainsi ajouté 2205 M$ de ventes de Cypress à celles de 8933 M$ d’Infineon en 2019, portant à 11,138 milliards de dollars les ventes totales du fabricant allemand l’an passé. De plus, en 2020, pour tenir compte du chiffre d’affaires de Cypress, 514 millions de dollars ont été ajoutés aux ventes d’Infineon au 1er trimestre 2020, puis 87 millions de dollars supplémentaires au 2e trimestre pour refléter les ventes de semiconducteurs de Cypress au cours de la première moitié d’avril avant que l’acquisition ne soit finalisée le 16 avril 2020.

Malgré ces ajustements, les ventes de semiconducteurs d’Infineon devraient baisser de 1% cette année, le fabricant allemand perdant une place pour tombera 10e rang mondial. Infineon reste néanmoins le premier fabricant européen, devançant STMicroelectronics, qui cède 3 places pour tomber au 14e rang mondial et NXP, qui sort du Top15.

Pour figurer dans le classement des 15 premiers fournisseurs mondiaux de semiconducteurs d’IC Insights, il aura fallu cette année réaliser des ventes de semiconducteurs d’au moins 9,5 milliards de dollars.

IC Insights s’attend à ce qu’il y ait deux nouveaux entrants dans le Top15 des ventes de semiconducteurs pour cette année – MediaTek et AMD, ces sociétés devraient enregistrer respectivement des hausses de ventes de 35% et 41%.

Le Taïwanais MediaTek devrait ainsi grimper de cinq places pour atteindre le 11e rang mondial, tandis que l’Américain AMD devrait grimper de trois positions à la 15e place.

IC Insights classe Apple dans le Top15, même si la société conçoit et utilise ses processeurs et autres circuits intégrés personnalisés uniquement dans ses propres produits. Le cabinet d’études estime que les circuits intégrés personnalisés d’Apple auront une «valeur de vente» équivalente à 10,04 milliards de dollars en 2020, ce qui les placerait à la 13e position.

De même, le fondeur taïwanais TSMC figure dans le classement d’IC Insights. Le Taïwanais devrait enregistrer une hausse de 31% de ses revenus en 2020. Une grande partie de l’augmentation de TSMC est due à une augmentation des ventes de processeurs d’application 5 nm et 7 nm pour le compte d’Apple et de HiSilicon. Si TSMC était exclu de la liste, Sony, avec 9243 millions de dollars de ventes de semiconducteurs attendues en 2020, serait classé au 15e rang mondial.

Le classement des 15 premiers fournisseurs de semiconducteurs pour 2020 comprend huit fournisseurs dont le siège est aux États-Unis, deux en Corée du Sud, Taiwan et en Europe et un au Japon.

Les plus fortes progressions concernent Nvidia (+50%), AMD (+41%), Qualcomm et MediaTek (+35%), TSMC (+31%), Apple (+25%) et Kioxia (+22%).