Spécialiste de la diffusion vidéo numérique pour l’industrie des médias, et implanté à Rennes, le groupe Enensys Technologies a décidé d‘accentuer ses efforts de réduction des coûts en portant son plan d’économies annoncé en octobre 2019 de 5 M€ à 6 M€ en année pleine. Au 31 mars 2020, ses effectifs auront ainsi été réduits de près de 45% par rapport au printemps 2019.

Le groupe Enensys Technologies, spécialiste de la diffusion vidéo numérique pour l’industrie broadcast, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 13,0 M€ en 2019 en progression de 3% en comparaison de l’exercice 2018 à données publiées, mais en recul de -10% à périmètre constant, c’est-à-dire retraité de la contribution d’Expway consolidée depuis le 1er janvier 2019. Au second semestre, l’activité a progressé séquentiellement de 2% par rapport au 1er semestre 2019 à 6,6 M€.

En 2019, Enensys Technologies a été pénalisé par l’atonie de son métier DTT (Digital Terrestrial Transmission) sur la zone EMEA, son 1er marché, qui n’a pas été totalement compensée par la dynamique soutenue dans ses nouveaux métiers et la poursuite de la croissance sur ses zones de conquêtes.

Dans la zone EMEA, la pme a enregistré une baisse de 24% de son activité à 5,8 M€, principalement due à l’absence de grand contrat. En France, les ventes ont été très dynamiques (+52%) portées par la solide performance de l’activité de tests & monitoring avec plusieurs contrats notamment un avec un opérateur télécom majeur sur la partie monitoring OTT. En Amérique du Nord, le groupe a continué sa progression avec un nouvel exercice de croissance (+22%) et une activité bien orientée sur la DTT soutenue par les premiers investissements autour de la norme ATSC3.0 (aussi appelée NextGenTV). En Asie-Pacifique, Enensys Technologie a doublé son volume d’affaires en données publiées à plus de 2M€.

Dans ce contexte, Enensys Technologies table sur un niveau de pertes au second semestre proche de celui du 1er semestre, les effets du plan d’économies initié en octobre n’étant pas encore visibles sur la période. Au 31 décembre 2019, le groupe dispose d’une trésorerie disponible légèrement supérieure à 2 M€.

Face à cette situation, Enensys Technologies a décidé d‘accentuer ses efforts de réduction des coûts en portant son plan d’économies annoncé en octobre 2019 et intégralement effectif à compter du 31 mars 2020 de 5 M€ à 6 M€ en année pleine grâce à une sélectivité accrue sur les projets de R&D et à une rationalisation de son dispositif commercial. Au 31 mars 2020, les effectifs auront ainsi été réduits de près de 45% par rapport au printemps 2019.

Enensys Technologies étudie également différentes possibilités de financements complémentaires pour renforcer sa trésorerie et préserver son potentiel de développement en dépit des nécessaires économies budgétaires.

Dans ce contexte, Régis Le Roux, p-dg du groupe, a décidé de reprendre directement la gestion des affaires opérationnelles en remplacement de François Peaucelle qui quitte ses fonctions de directeur général délégué au sein de l’entreprise.

Fort des mesures prises et d’un carnet de commandes à fin décembre représentant environ 25% de son chiffre d’affaires 2019, Enensys Technologies se donne comme priorité le retour à une croissance organique en 2020 grâce à la poursuite des efforts sur les activités stratégiques (ATSC3.0, insertion de pub et TV Mobile). Le groupe vise un retour à l’équilibre dès le second semestre 2020, une partie des coûts de restructuration impactant les premiers mois de l’exercice.