Sélectionner une page

Le véhicule électrique multiplie la demande de condensateurs MLCC

Le véhicule électrique multiplie la demande de condensateurs MLCC

Les ratios commandes/facturations de divers fabricants de condensateurs MLCC ainsi que les livraisons en cours du 4e trimestre montrent désormais des signes de baisse, selon les dernières enquêtes de TrendForce (*). En revanche, la demande sur le marché automobile reste forte et va encore nettement progresser sous l’effet de l’électrification des véhicules.

Les applications automobiles sont ainsi devenues un point d’attention important dans les efforts de planification de produits et d’extension de capacité de production des fabricants de condensateurs MLCC. Grâce à ces applications très demandées, la demande annuelle de condensateurs MLCC pour le marché automobile devrait atteindre 449 milliards d’unités en 2021, soit une augmentation de 20% par rapport à 2020. TrendForce explique en outre que la croissance du marché des véhicules électriques et les améliorations des spécifications des systèmes ADAS d’aide à la conduite entraînent un doublement de la consommation de MLCC dans l’automobile.

Alors que la transmission électrifiée des véhicules électriques et les exigences de sécurité élevées représentent une barrière à l’entrée élevée pour les fournisseurs de condensateurs MLCC, ces caractéristiques permettent d’augmenter le prix moyen de vente et la rentabilité des condensateurs MLCC. En particulier, une analyse de différents véhicules et de leur consommation respective de condensateurs MLCC montre qu’un véhicule électrique nécessite 2,2 fois plus de MLCC qu’un véhicule à essence, une voiture électrique équipée d’un système ADS 2,7 fois plus et qu’un véhicule autonome nécessitera jusqu’à 3,3 fois de condensateurs MLCC, avance TrendForce.

À l’horizon 2022, TrendForce s’attend à ce que la demande annuelle de MLCC automobile atteigne 562 milliards de pièces, une augmentation de 25% en glissement annuel, principalement attribuée à l’électrification continue des véhicules. Alors que la mise en œuvre mondiale de politiques de neutralité carbone et les performances commerciales des véhicules Tesla entraînent une adoption généralisée des véhicules électriques, divers pays ont successivement fixé des dates concrètes pour l’arrêt des ventes de véhicules à essence. Par conséquent, les véhicules électriques deviennent progressivement non seulement l’option dominante sur le marché automobile, mais également le principal moteur de la croissance future de l’industrie des condensateurs MLCC.

Les grands fournisseurs de MLCC, des sociétés japonaises telles que Murata, TDK et Taiyo Yuden continuent de dominer le marché MLCC automobile. Ces fournisseurs étendront l’année prochaine leurs capacités de production pour les applications automobiles dans des usines à l’étranger : en Chine, aux Philippines ou encore en Malaisie. Samsung, quant à lui, est spécialisé dans les applications de groupes motopropulseurs en tirant parti du petit facteur de forme, de la haute capacité et de la haute tension de ses offres de condensateurs MLCC. Enfin, les fournisseurs taïwanais, tels que Yageo et Walsin, investissent activement dans le développement de produits automobiles et de produits High-Q pour les applications RF afin d’accroître leur présence sur le marché des systèmes d’info-divertissement et sur le marché des bornes de recharge pour véhicules électriques, souligne TrendForce.

(*) Non seulement la demande de MLCC pour produits d’électronique grand public a ralenti, mais les clients des sous-traitants ODM ont également levé le pied sur leurs activités d’approvisionnement en raison de problèmes tels que la pénurie mondiale de puces, les disponibilités de composants incompatibles et le rationnement de l’énergie de la Chine, analyse le cabinet d’études taïwanais.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This