La forte résilience du marché des équipements pour la fabrication des semiconducteurs s’est poursuivie en mai, malgré la crise du Covid-19. Les ventes de machines américaines et japonaises ont été respectivement supérieures de 13,1% et 16,1% à celles de mai 2019.

En mai, les ventes des fabricants américains d’équipements pour la fabrication de semiconducteurs ont ainsi représenté 2,35 milliards de dollars, en hausse de 2,9% par rapport à avril 2020, et supérieures de 13,1% par rapport à celles de mai 2019, selon SEMI.

« Malgré les vents contraires liés à la pandémie de Covid-19 et une visibilité limitée sur les conditions macroéconomiques à court terme, les facturations de mai des fabricants d’équipements de semiconducteurs basés en Amérique du Nord continuent de démontrer la résilience à long terme de l’industrie des semiconducteurs », a déclaré Ajit Manocha, président de SEMI.

De leur côté, les machines japonaises affichent également des performances élevées. Les facturations en équipements pour SC japonais ont ainsi représenté 205 459 milliards de yens en mai (1922 M$), en recul de 1,3% par rapport à avril 2020, mais supérieures de 16,1% à celles de mai 2019, selon l’organisation japonaise SEAJ.