Selon les données compilées par la publication financière britannique Learn Bonds, les ventes de voitures particulières en Europe ont chuté d’environ 74% entre janvier et avril 2020, en raison de la crise du coronavirus. Cette baisse a été enregistrée dans les 27 États membres européens aux côtés du Royaume-Uni, de l’Islande, de la Norvège et de la Suisse.

Sur les quatre premiers mois de l’année, les 15 premiers constructeurs automobiles ont vendu 3 240 028 véhicules en Europe. L’an dernier, au cours des quatre premiers mois, les mêmes fabricants avaient vendu au total 5 328 964 d’unités, ce qui représente un effondrement en pourcentage de 39,19%. Le groupe Volkswagen détient toujours la première place des ventes de voitures en Europe après avoir vendu 884 761 unités par rapport aux 1 330 045 unités de l’année dernière. Le groupe PSA a enregistré le deuxième plus haut niveau de ventes de voitures avec 492 144 cette année, en baisse par rapport aux 908 420 de 2019. Troisième constructeur, le groupe Renault a livré 297 345 véhicules entre janvier et fin avril, à comparer à 564 334 véhicules sur les quatre premiers mois de 2019.

Voir l’article de Learn Bonds