L’Agence Spatiale Européenne (ESA) confie à Thales Alenia Space deux nouveaux contrats portant sur la définition du futur système de navigation européen EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service).

Ces contrats, entièrement financés dans le cadre du programme H2020 de la Commission européenne, concernent les phases d’études de l’évolution du système. Ils vont permettre d’étudier et prototyper les évolutions d’EGNOS, en s’appuyant sur l’expertise de Thales Alenia Space, maître d’œuvre du programme depuis plus de 25 ans.

Le premier contrat porte sur d’éventuelles évolutions d’EGNOS pour le domaine de l’aviation, visant à améliorer les performances pour augmenter la sécurité des atterrissages dans des conditions de visibilité très dégradées (passage de CAT-I actuellement à CAT-II). Cette évolution se fera sur la zone de couverture actuelle d’EGNOS, à savoir l’Europe.

Le deuxième contrat porte sur l’étude des évolutions nécessaires pour étendre la portée des services pour l’aviation du système EGNOS au monde entier. Cette évolution, basée sur des technologies de pointe, utilisera le concept A-RAIM (Advanced Receiver Autonomous Integrity Monitoring) et la couverture globale de la constellation Galileo. Le concept RAIM (Receiver Autonomous Integrity Monitoring) déjà déployé est une technologie qui a été développée pour évaluer l’intégrité des signaux d’un système de positionnement global dans les récepteurs de ces signaux, principalement le GPS. L’inclusion de Galileo au concept devenu A-RAIM fournira de meilleures performances de guidage horizontal que ne pouvait fournir le RAIM avec GPS seul. Cela permettrait également de fournir des services « Safety of Life » pour l’aviation, incluant les approches avec guidage vertical, grâce à la surveillance des constellations GPS et Galileo par EGNOS.

« Clés pour l’évolution de la navigation par satellite en Europe, les contrats d’aujourd’hui renforcent la position de Thales Alenia Space en tant que leader dans les systèmes de navigation et à la pointe de l’innovation. Les succès à l’export de notre technologie, notamment en Corée du Sud, confirment que nos solutions prouvées et toujours plus performantes répondent aux nouvelles attentes de nos clients à travers le monde », explique Benoit Broudy, Directeur des activités Navigation pour Thales Alenia Space en France.

EGNOS est le système Européen de navigation par satellite visant à améliorer les messages de positionnement fournis par le système GPS. Déployé depuis 2005, opérationnel en « service ouvert » depuis 2009, disponible en service « safety of life » depuis 2011, le système EGNOS actuel a été développé sous la maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space.

Le service « Safety of Life » du système EGNOS est utilisé dans le domaine de l’aviation pour les phases d’atterrissage, afin d’effectuer des approches de précision sur les aéroports, sans équipement d’aide au guidage au sol.

Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33%), Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2,15 milliards d’euros en 2019 et emploie environ 7700 personnes dans 9 pays.