Selon le classement établi par IC Insights, les ventes des 10 premiers fabricants de semiconducteurs ont bondi de 17% au 1er semestre 2020 par rapport aux six premiers mois de 2019, soit plus de 3 fois l’augmentation totale de l’industrie mondiale des semiconducteurs évaluée par le cabinet d’études américain à +5%. Plus aucun Européen ne figure dans le Top10

HiSilicon a été le seul nouvel entrant dans le Top10 au premier semestre, en remplacement d’Infineon. HiSilicon est la division de conception de semiconducteurs du géant chinois des télécommunications Huawei. Plus de 90% des ‘ventes’ de HiSilicon vont à sa société mère et sont essentiellement des transferts internes. Selon IC Insights, les ventes semestrielles de HiSilicon ont bondi de 49% en un an et la société a grimpé de six places dans le classement pour figurer au 10e rang, ce qui en fait le premier fournisseur de semiconducteurs basé en Chine à être classé dans le top 10 mondial.

Cependant, la position de HiSilicon dans le top 10 pourrait être de courte durée. Après la deuxième série de sanctions américaines, qui a interdit aux fournisseurs de semiconducteurs d’utiliser des équipements fabriqués aux États-Unis pour produire des appareils pour Huawei / HiSilicon, les fabricants de puces de la société – notamment, le fondeur TSMC- n’ont accepté les commandes du Chinois que jusqu’au 15 mai et la production devrait se terminer le 15 septembre.

Le top 10 mondial des ventes de semiconducteurs (circuits intégrés et composants optoélectroniques, capteurs et discrets) comprend six fournisseurs basés aux États-Unis, deux en Corée du Sud et un à Taiwan et en Chine. Le classement comprend quatre entreprises fabless (Broadcom, Qualcomm, Nvidia et HiSilicon) et un fondeur (TSMC). TSMC a enregistré une forte hausse de 40% de son chiffre d’affaires au 1er semestre. Une grande partie de cette augmentation est due à une augmentation des ventes de processeurs d’application 7 nm à Apple et HiSilicon pour leurs smartphones respectifs. Si TSMC était exclu, Infineon passerait à la 10e place du classement.

Il aura fallu au moins 5,2 milliards de dollars de ventes au premier semestre pour figurer sur la liste des 10 premiers fournisseurs de semiconducteurs au 1er semestre.

Bon nombre des 25 plus grandes sociétés de semiconducteurs ont fourni leurs prévisions de vente pour le 3e trimestre 2020. Dans l’ensemble, ces prévisions varient considérablement d’une entreprise à l’autre, comme on pouvait s’y attendre au plus fort de la pandémie actuelle, et couvrent actuellement une fourchette de 40 points de pourcentage (-8% pour Intel à +32% pour AMD).