Sélectionner une page

L’Europe réclame 500 milliards d’investissement sur dix ans principalement dans la 5G

L’Europe réclame 500 milliards d’investissement sur dix ans principalement dans la 5G

À l’occasion du discours 2016 sur l’état de l’Union du président Juncker, la Commission européenne a présenté mercredi une révision de la réglementation européenne en matière de télécommunications. Ces propositions visent à encourager l’investissement dans des réseaux à très haut débit et à accélérer la mise à disposition d’un accès public au wifi pour tous les citoyens. La Commission a également présenté un plan d’action pour déployer la 5G dans l’ensemble de l’Union à partir de 2018.

junker-150916Pour préparer l’avenir numérique de l’Europe, la Commission a présenté trois objectifs stratégiques de connectivité pour 2025 :

  • 1. Tous les principaux moteurs socio-économiques, écoles, universités, centres de recherche, plateformes de transport, prestataires de services publics tels que les hôpitaux et les administrations publiques, ainsi que les entreprises qui dépendent des technologies numériques, devraient pouvoir disposer de connexions gigabit à très haut débit (permettant aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir un gigabit de données par seconde).
  • 2. Tous les foyers européens, ruraux ou urbains, devraient avoir accès à une connexion offrant une vitesse de téléchargement d’au moins 100 Mb/s pouvant être convertie en une connexion gigabit.
  • 3. Toutes les zones urbaines ainsi que les principaux axes routiers et ferroviaires devraient disposer d’une couverture 5G ininterrompue. En tant qu’objectif intermédiaire, la 5G devrait être commercialement disponible dans au moins une grande ville de chaque pays de l’Union en 2020.

 

Pour atteindre ces objectifs en matière de connectivité, il est estimé qu’environ 500 milliards d’euros d’investissements seront nécessaires au cours de la décennie à venir. Ces montants devront largement provenir de sources privées. Toutefois, au vu des tendances actuelles en matière d’investissements, il y aura probablement un déficit d’investissements de 155 milliards d’euros, recoonaît la Commission. Afin de répondre à ce défi, elle propose de moderniser les règles européennes en matière de télécommunications, qui ont été actualisées pour la dernière fois en 2009. C’est la raison pour laquelle la Commission a proposé un nouveau code des communications électroniques européen prévoyant des règles simplifiées qui favorisent l’investissement de toutes les entreprises dans de nouvelles infrastructures de qualité, tant locales que transfrontières, partout dans l’Union. Les investissements générés par ce nouveau cadre pourraient accroître notre PIB de 910 milliards d’euros et créer 1,3 million de nouveaux emplois au cours des dix prochaines années, assure la Commission.

Outre ce code, la Commission a également présenté un plan d’action pour déployer la 5G dans l’ensemble de l’Union à partir de 2018. Le plan d’action pour la 5G prévoit un calendrier européen commun pour un lancement commercial coordonné des services de 5G en 2020, ainsi qu’une collaboration avec les États membres et les acteurs du secteur pour identifier et allouer les fréquences du spectre radioélectrique pour la 5G, l’organisation d’essais de 5G paneuropéens à partir de 2018, la promotion de normes mondiales 5G communes et une incitation à l’adoption de feuilles de route nationales pour le déploiement de la 5G dans tous les pays de l’Union.

La Commission et les investisseurs dans le secteur des télécommunications envisagent également de fournir du capital-risque aux start-up qui développent des solutions 5G pour des applications et des services innovants, quel que soit le secteur d’activité concerné. Ces fonds pourraient être mis à disposition au moyen d’un dispositif de capital-risque spécialisé aidant ces entreprises à mettre sur le marché de nouveaux services, par exemple dans les domaines de la conduite automatisée, de la livraison par drones ou encore de la réalité virtuelle pour certains types de collaboration professionnelle.

Autre initiative majeure, Wifi4EU, vise à aider les collectivités locales en Europe à proposer des points d’accès wifi gratuits à tous. La Commission a présenté ainsi une nouvelle initiative donnant la possibilité à toutes les collectivités locales intéressées de proposer une connexion wifi gratuite à tous, par exemple à l’intérieur et autour des bâtiments publics, des centres de santé, des parcs ou d’autres lieux publics. Doté d’un budget initial de 120 millions d’euros, ce nouveau programme de crédits est susceptible de permettre à des milliers d’espaces publics d’offrir une connectivité internet, générant 40 à 50 millions de connexions wifi par jour. Les financements pour l’installation de points d’accès sans fil locaux devraient être disponibles rapidement après l’adoption du dispositif par le Parlement européen et les États membres. Au moins 6 à 8000 communautés locales devraient pouvoir bénéficier de ce nouveau projet d’ici à 2020.

5geurope-150916

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This