Velodyne, Quanergy, Ibeo Automotive Systems : de nouveaux noms s’invitent sur le devant de la scène de l’industrie automobile. Leur particularité : ces jeunes entreprises ont en commun de développer des technologies de capteurs LiDAR, qui semblent constituer un rouage essentiel pour apprécier les distances entre le véhicule autonome et son environnement. L’été leur a été propice pour lever d’importants fonds ou faire entrer des poids lourds de l’automobile dans leur tour de table.

« La télédétection par laser ou LiDAR, acronyme de l’expression en langue anglaise « light detection and ranging » ou « laser detection and ranging », est une technique de mesure à distance fondée sur l’analyse des propriétés d’un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur. À la différence du radar qui emploie des ondes radio ou du sonar qui utilise des ondes sonores, le lidar utilise de la lumière (du spectre visible, infrarouge ou ultraviolet). Celle-ci est quasiment toujours issue d’un laser, et donc cohérente », selon Wikipédia. Selon certaines études, le marché des technologies LiDAR devrait dépasser 1 milliard de dollars d’ici 2020, et 3 milliards d’ici 2022.

Lidar-230816

150 millions de dollars pour Velodyne LiDAR

Fondée en 1983, l’entreprise californienne Velodyne LiDAR a annoncé la semaine dernière la finalisation d’un investissement combiné de 150 millions de dollars de la part des co-investisseurs Ford Motor Company (voir article dans cette édition) et Baidu, société de moteur de recherche leader en Chine. Cet investissement doit permettre à Velodyne de développer rapidement la conception et la production de capteurs LiDAR automobiles rentables et à haute performance, accélérant ainsi l’adoption massive de ces capteurs dans les véhicules autonomes et les applications de systèmes d’assistance à la conduite (Advanced Driver Assistance Systems, ADAS).

Au cours des dix dernières années, Velodyne a développé quatre générations de systèmes LiDAR hybrides à semiconducteurs intégrant le logiciel et les algorithmes brevetés de la société, qui interprètent les données collectées à partir de l’environnement via des capteurs laser, afin de générer des images numériques 3D haute résolution, utilisées à des fins de cartographie, de localisation, d’identification des objets, et de prévention des collisions. Les solutions LIDAR de Velodyne sont capables de générer entre 300 000 et 2,2 millions de points de données par seconde dans un périmètre pouvant atteindre jusqu’à 200 mètres, et avec une précision au centimètre près, assure l’entreprise californienne.

Quanergy lève 90 millions de dollars

Autre entreprise californienne spécialisée dans les capteurs LiDAR à semiconducteurs et les solutions de détection intelligentes, Quanergy Systems a annoncé hier avoir franchi le seuil de 1 milliard de dollars de valorisation, après avoir procédé à la levée de 90 millions de dollars dans le cadre d’un financement de série B. Sensata Technologies, Delphi Automotive, Samsung Ventures, Motus Ventures et GP Capital ont participé à ce cycle de financement. Cet investissement porte à près de 150 millions de dollars le montant total des fonds levés par la société.

Fondé en 2012, Quanergy entend utiliser cet investissement et tirer parti de sa propriété intellectuelle pour travailler avec ses partenaires à l’accélération de la production de ses capteurs LiDAR à semiconducteurs. Ces capteurs font intervenir des procédés classiques de fabrication de semiconducteurs, et ne présentent aucune partie mobile, que ce soit à l’échelle microscopique ou macroscopique, offrant ainsi des coûts significativement moins élevés, une fiabilité accrue, de meilleures performances, une capacité supérieure, une taille réduite, ainsi qu’un moindre poids par rapport aux capteurs mécaniques traditionnels, parfois appelés capteurs hybrides à semiconducteurs, explique Quanergy.

ZF prend 40% de l’Allemand Ibeo

L’équipementier automobile allemand ZF a également annoncé cet été une prise de participation de 40% dans Ibeo Automotive Systems. Implantée à Hambourg, cette entreprise allemande fondée en 2009, est spécialisée dans la technologie LiDAR pour des applications dans la voiture autonome. Ce rapprochement va permettre à ZF de compléter son portefeuille de technologies de radars et de caméras, en vue du véhicule à conduite autonome (voir notre article sur Europelectronics).