Sélectionner une page

“L’industrie des puces est fragile et pourrait ne pas répondre correctement à la demande d’ici 2030”

“L’industrie des puces est fragile et pourrait ne pas répondre correctement à la demande d’ici 2030”

Selon Isabel Al-Dhahir, analyste principale “Thematic Intelligence” chez GlobalData, plusieurs tendances fragilisent actuellement l’industrie mondiale des semiconducteurs, ce qui pourrait avoir des conséquences sur sa capacité à répondre de manière satisfaisante à la demande dans les années à venir.

« Alors que les tâches de traitement des données deviennent de plus en plus exigeantes, les puces de nouvelle génération promettent des performances de calcul toujours plus élevées, tout en s’efforçant de les doter d’une meilleure efficacité énergétique. Cependant, l’industrie des puces avancées est confrontée à d’importants défis en termes d’innovations technologiques, de chaîne d’approvisionnement et de contraintes géopolitiques, défis qui ne feront que s’intensifier au cours des cinq prochaines années, à mesure que l’IA deviendra omniprésente. »

C’est le constat que pose la société d’analyse GlobalData sur l’industrie des semiconducteurs actuellement, dans son dernier rapport intitulé Next-Generation Chips (voir illustration en fin d’article). Une situation qui, selon l’analyste, nécessite une évolution rapide de l’industrie des puces pour fournir à grande échelle de nouvelles générations de puces plus performantes, sans quoi elle pourrait ne pas subvenir correctement aux besoins de nombreuses applications dans les années à venir.

Certes, face à ces défis, les fabricants des puces de nouvelle génération augmentent leurs capacités de production afin de répondre à la demande croissante, mais dans un contexte de nationalisme technologique croissant, une restructuration majeure des chaînes d’approvisionnement est en cours, indique GlobalData.

« L’industrie des puces est vulnérable car elle est aux prises avec un nationalisme technologique croissant, aggravé par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui déstabilise les chaînes d’approvisionnement mondiales. A cela s’ajoutent des préoccupations pressantes concernant un potentiel déficit de main-d’œuvre et de compétences, ainsi que l’intensification rapide de la demande énergétique des centres de données. Autant d’éléments qui ajoutent de l’incertitude à la fragilité du secteur actuellement », constate Isabel Al-Dhahir, analyste principale “Thematic Intelligence” chez GlobalData (photo).

Isabel Al-Dhahir, analyste principale “Thematic Intelligence” chez GlobalData – © GlobalData

L’analyste constate par ailleurs que, tout au long de la chaîne d’approvisionnement, l’industrie des puces avancées est aujourd’hui dominée par quelques grands acteurs qui jouissent de parts de marchés très importantes dans leurs domaines respectifs, à l’image d’un ASML dans les équipements de lithographie, d’un Nvidia dans la conception de puces dédiées à l’IA ou d’un TSMC dans les services de fonderie. La dépendance exclusive à l’égard d’une poignée de fournisseurs a placé les entreprises dans une position difficile, alors que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine détruit les chaînes d’approvisionnement établies de longue date, analyse GlobalData.

L’analyste pointe également l’émergence du rôle de la Chine dans les puces avancées. « Les ambitions avancées de la Chine en matière de puces ont été entravées par les sanctions américaines, qui s’étendent aujourd’hui aux principales entreprises opérant aux Pays-Bas et au Japon. Ce qui va inciter la Chine à poursuivre ses efforts pour construire une industrie des puces compétitive et autonome, même s’il s’agit d’une ambition à long terme », affirme Isabel Al-Dhahir.

Enfin, GlobalData souligne la tendance des acteurs de la Big Tech à concevoir leurs propres puces. C’est le cas par exemple d’Alibaba, Apple, Amazon, Microsoft et Meta qui conçoivent des puces personnalisées en interne afin de réduire leur dépendance à l’égard des fournisseurs de puces tels qu’AMD, Intel et Nvidia. Si l’analyste ne tire aucune conséquence sur un potentiel changement dans l’équilibre des pouvoirs, il s’inquiète du fait que tous – acteurs de la Big Tech et concepteurs traditionnels de semiconducteurs – seront en compétition pour une même capacité de fonderie, qui pourrait vite s’avérer limitée.

Isabel Al-Dhahir de conclure : « Autant d’éléments changeants et cette incertitude croissante sur tous les fronts poussent l’industrie des puces à évoluer rapidement. Des stratégies fondées sur la diversification politique, géographique et technologique sont en cours, alors que les entreprises et les pouvoirs publics de nombreux pays cherchent à se prémunir contre de futures perturbations. »

© GlobalData

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This