L’annonce du rachat de Fitbit par Google illustre l’appétit des géants mondiaux pour les produits wearables, ces dispositifs électroniques que l’on porte sur soi. Selon Gartner, les dépenses mondiales des utilisateurs en appareils wearables atteindront 52 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 27% par rapport à 2019. En 2019, ce marché devrait atteindre 41 milliards de dollars.

Sur ce terrain, les bracelets connectés cèdent de plus en plus de terrain aux montres connectées, analyse Gartner. Alors que les leaders de la marque, -Apple Watch et Samsung Galaxy Watch-, imposent des prix plus élevés, des lecteurs moins chers, tels que Xiaomi et Huawei, vont contrebalancer les montres intelligentes à prix élevé avec des montres intelligentes à moindre coût. Gartner prévoit ainsi une baisse de 4,5% du prix de vente moyen des montres intelligentes entre 2020 et 2021.

En nombre de pièces, les montres intelligentes et les appareils auditifs (earables) prendront la tête des livraisons en 2020, avec un total de 86 millions d’unités vendues pour les montres intelligentes et de 70 millions d’unités pour les produits earables.

L’adoption croissante de dispositifs portables est dictée d’abord par l’augmentation du nombre de nouveaux utilisateurs, puis par l’amélioration de la précision des capteurs, les progrès de la miniaturisation et la protection des données des utilisateurs. Les analystes de Gartner s’attendent en effet à ce que la confidentialité des données des utilisateurs finaux reste un facteur déterminant pour l’adoption de ces produits, en particulier dans les cas d’utilisation des soins de santé.