Le distributeur américain Arrow a réalisé au troisième trimestre 2019 un chiffre d’affaires mondial de 7,08 milliards de dollars, en baisse de 6% sur un an et de 3% sur une base ajustée (hors impact des variations monétaires et des cessions-acquisitions). Son bénéfice net a atteint 92 M$, contre 177 M$ au troisième trimestre 2018.

La branche composants a vu ses ventes trimestrielles reculer de 6% sur un an, à 5,05 milliards de dollars (-4% sur une base ajustée). Le book-to-bill du trimestre (rapport commandes sur facturations) est tombé à 0,91 contre 1,03 au troisième trimestre 2018. En Europe, les ventes trimestrielles de la branche composants ont reculé de 7% sur un an, à 1291 M$ (-2% sur une base ajustée).

« Malgré les conditions toujours difficiles de la demande dans les Amériques et en Europe, en tirant parti de notre efficacité interne, nous avons pu réaliser d’importantes économies et réinvestir dans nos services d’ingénierie omnicanaux et renforcer notre position de fournisseur de solutions de conception, d’ingénierie et de chaîne logistique. Je suis convaincu que notre modèle commercial diversifié et notre approche prospective en matière d’investissement nous permettront non seulement de sortir de la correction actuelle du marché dans une position de force, mais également de générer des bénéfices et des rendements accrus dans le futur », a déclaré Michael J. Long, président du conseil d’administration et président-directeur général.

Les ventes trimestrielles mondiales de la branche informatique ont reculé de 4%, à 2,03 milliards de dollars.

Pour le quatrième trimestre, Arrow vise un CA compris entre 7,125 et 7,525 milliards de dollars, dont entre 4,625 et 4,825 milliards pour la branche composants et entre 2,5 et 2,7 milliards pour la branche informatique.

Voir la présentation des résultats d’Arrow